• Ajouter à mes favoris (espace e-prévention)
  • Imprimer
  • Grossir le corps de texte Diminuer le corps de texte
  • Partager

Risque électrique : tous habilités le 1er juillet

Amélie Poncelet - Mise à jour le 29/04/2015 17:03

Le 1er juillet 2015, les personnes amenées à intervenir sur ou à proximité des installations électriques devront avoir été formées et habilitées. Cela concerne, en France, quelque 500 000 travailleurs dont 350 000 non-électriciens.

Habilitations electriques

En août 2010, trois décrets insèrent, dans le Code du travail, les obligations des employeurs en matière de prévention du risque électrique et imposent l'habilitation avant toute intervention ainsi que la vérification initiale et périodique de toutes leurs installations électriques.
Consulter les décrets du 30 août 2010

Rappel réglementaire

Depuis le 1er juillet 2011, seuls les travailleurs habilités par l'employeur, après avoir suivi une formation théorique et pratique, sont autorisés à effectuer des travaux spécifiés par l'habilitation.
La circulaire du 9 octobre 2012 indique que les employeurs disposent d’un délai de quatre ans, à compter du 1er juillet 2011 (donc jusqu’au 1er juillet 2015), pour respecter les obligations de formation, habilitation et remise de livret au personnel ne disposant pas d’habilitation.

L’accompagnement de l’OPPBTP

L'OPPBTP vous propose toute une série d'outils et de services pour vous aider dans votre démarche de prévention du risque électrique.

  • Pour aider les entreprises, l’OPPBTP met à leur disposition un Carnet de prescriptions de sécurité électrique réservé au personnel du BTP habilité BS. Illustré de nombreux schémas explicatifs, cet ouvrage reprend les notions de base sur l’électricité et le risque électrique. Des fiches pratiques "Modes opératoires" illustrent, étape par étape, treize types d’interventions électriques génériques. Ce recueil doit être complété par des instructions propres à l’entreprise. Enfin, une partie détachable fournit un exemple de document d’habilitation.
    Télécharger ou commander le carnet de prescriptions
  • Afin de répondre à la nouvelle réglementation et protéger les opérateurs, l’OPPBTP a mis en place deux formations dédiées à l’habilitation électrique des non-électriciens : la formation BS (2 jours) et la formation B0-H0-H0V (1,5 jour).
    En savoir plus sur les formations

Pour en savoir plus sur le risque électrique et les habilitations
Consulter notre dossier complet

A lire dans le magazine Prévention BTP
"500 000 : c’est le nombre de travailleurs en France potentiellement exposés au risque électrique, parmi lesquels environ 350 000 non-électriciens. Cette population est concernée au premier chef par l’obligation d’habilitation qui figure parmi les nouvelles dispositions insérées dans le Code du travail en 2010. Les entreprises ont jusqu’au 1er juillet prochain pour se mettre en conformité. La démarche est justifiée par deux constats : d’une part, la gravité des conséquences d’une électrisation, avec un risque de mortalité quinze fois supérieur aux accidents du travail toutes causes confondues et, d’autre part, la méconnaissance de ce danger chez les non-spécialistes. Désormais, tout opérateur amené à travailler sur ou au voisinage d’installations électriques doit être formé à cet effet, préalablement à la reconnaissance par l’employeur de sa capacité à intervenir en sécurité. […]"
En savoir plus dans le magazine Prévention BTP du mois de mai 2015
S'abonner

 



  • Ajouter à mes favoris (espace e-prévention)
  • Imprimer
  • Grossir le corps de texte Diminuer le corps de texte
  • Partager

Votre conseiller OPPBTP

Prévention BTP n°199

10 idées reçues sur la prévention

Prevention BTP n°199

Trop chère, compliquée, pas concerné... le dernier numéro du magazine Prévention BTP met à mal 10 idées reçues !
Numéro disponible en version papier ou digitale.
En savoir plus

Abonnez-vous à la newsletter !

Restez connecté à la prévention en vous inscrivant à notre newsletter et recevez tous les mois en exclusivité toute l'actualité de la prévention dans le BTP.