• Ajouter à mes favoris (espace e-prévention)
  • Imprimer
  • Grossir le corps de texte Diminuer le corps de texte
  • Partager

Bordeaux : réalisation d’un bassin de rétention des eaux pluviales

- Mise à jour le 26/07/2017 15:23
Bassin de retention ouverture

Après les inondations de 2013, à Bordeaux, la décision a été prise de protéger la place Nansouty et les rues adjacentes du risque d'inondation en construisant un bassin de rétention des eaux pluviales. D’une profondeur de 20 mètres, d’un diamètre intérieur de 15 mètres et d’une capacité de stockage de 2600 m3, ce bassin représentera, sous terre, l’équivalent d’un immeuble de six étages.

Le chantier : environnement, installation et techniques employées.

Le chantier se situe à un carrefour important réunissant le cours de la Somme, la rue Pelleport, la rue Malbec, la rue Eugène Ténot et le cours de l’Yser. Compte tenu du recours à de nombreuses machines dans un espace très restreint, Soletanche a fait appel à une société de sécurité, maintenance... (Cavas) pour trouver une solution de protection du personnel. Ces derniers ont mis en place un tourniquet d'accès doté d'un lecteur de badge. Seules les personnes autorisées peuvent accéder au chantier.

Avant tout travaux de paroi moulée, il convient de colmater les vides du sol, ici dans les marnes calcaires fracturées. Par ailleurs, le forage d'une paroi moulée dans un espace restreint nécessite l'utilisation d'une hydrofraise compacte. Objectif : limiter le risque de heurt de personnes.

L’hydrofraise compacte a l’avantage de nécessiter un terrassement préalable de seulement deux mètres alors qu’il faut compter quatre mètres pour une hydrofraise classique. Cette profondeur correspond à l’immersion des pompes à bentonite incorporées à la machine afin qu’elles puissent fonctionner. Ce premier terrassement est réalisé à la benne preneuse ou bien à la pelle mécanique.

La bentonite est une argile thixotrope qui, mélangée à de l’eau, permet de maintenir les parois après le forage. Elle permet également de refroidir l’outil de forage et d’évacuer les déblais par pompage de la boue bentonitique e chargée.

L’entreprise a réalisé des puits de pompage afin de rabattre la nappe pendant les travaux. Le cahier des charges prévoit en effet de réaliser une jupe étanche en pied de paroi si ce débit dépasse 8m3/h conformément au rapport "loi sur l’eau" du projet. 

Repères
Béton :paroi moulée:  900m3, génie civil : 900m3
Acier du ferraillage : 200 tonnes
Terrassement : 4000m3
Murettes guide 50 ml

Maitrise d’ouvrage : Bordeaux Métropole
Maitrise d’œuvre : Suez Lyonnaise des eaux
Entreprise générale : Soletanche Bachy

Voir le diaporama

Votre conseiller OPPBTP

PréventionBTP : découvrez le magazine

Prévention BTP n°210

Abonnez-vous à la newsletter !

Restez connecté à la prévention en vous inscrivant à notre newsletter et recevez tous les mois en exclusivité toute l'actualité de la prévention dans le BTP.