• Ajouter à mes favoris (espace e-prévention)
  • Imprimer
  • Grossir le corps de texte Diminuer le corps de texte
  • Partager

Levage : les décès liés aux PEMP sont en baisse

- Mise à jour le 08/09/2017 10:57

Alors que le marché de la location de plates-formes élévatrices mobiles de personnes a augmenté en 2016, le taux d’accidents mortels en rapport avec leur utilisation a été moins important qu’en 2015. 

IPAF-PEMP

Selon les derniers résultats communiqués par l’International Powered Access Federation (IPAF), le taux d'accidents mortels liés aux plates-formes élévatrices mobiles de personnes (PEMP) a diminué en 2016, malgré l'augmentation marquée de location et du nombre total de jours de location dans le monde sur la même période.

En effet, selon l’IPAF, 66 décès impliquant des PEMP ont été signalés à l’échelle internationale en 2016, contre 68 décès en 2015 (un accident mortel tous les 3,2 millions de jours d’utilisation). Au cours de cette même période, la flotte internationale de PEMP de location a pourtant enregistré une certaine croissance, passant d’un total estimé de 1,17 million d'unités à la fin de l’année 2015 à environ 1,25 million d’appareils à la fin de l’année 2016.

Moins de renversements

Les principales causes des accidents mortels relatifs aux PEMP enregistrés en 2016 ont été les chutes de hauteur (38%), les électrocutions (23%), les coincements et les renversements d’équipements. Ces derniers ayant cependant diminué en un an, passant de 27% des décès en 2015 à 12% en 2016. "Bien qu’il soit encourageant de constater une chute des accidents mortels dans le contexte d’une croissance marquée du marché de la location et du nombre de journées d’utilisation, nous devons rester vigilants, estime Chris Wraith, responsable technique et de la sécurité pour IPAF. Il est décevant d’observer une répétition des principales causes de décès d’année en année. Cela suggère que le secteur, dans son ensemble, ne tire pas les leçons des incidents précédents."

De son côté, Tim Whiteman, directeur général de l'IPAF rappelle que "les PEMP restent de loin la méthode de travail en hauteur la plus sûre. En se concentrant sur les bonnes pratiques, la formation des employés et la signalisation des quasi-accidents ainsi que des accidents et des décès, les entreprises peuvent contribuer à réduire le nombre de personnes blessées ou tuées lors de l’utilisation de PEMP. Nous espérons que le taux de blessures mortelles continuera de baisser en 2017."



  • Ajouter à mes favoris (espace e-prévention)
  • Imprimer
  • Grossir le corps de texte Diminuer le corps de texte
  • Partager

Votre conseiller OPPBTP

PréventionBTP : découvrez le magazine

Prévention BTP n°210

Abonnez-vous à la newsletter !

Restez connecté à la prévention en vous inscrivant à notre newsletter et recevez tous les mois en exclusivité toute l'actualité de la prévention dans le BTP.