• Ajouter à mes favoris (espace e-prévention)
  • Imprimer
  • Grossir le corps de texte Diminuer le corps de texte
  • Partager

Rénovation du pont transbordeur de Rochefort (17)

- Mise à jour le 13/09/2017 16:02
ouverture

Inauguré en 1900, le célèbre pont transbordeur du Martrou à Rochefort (17), a été conçu par Ferdinand Arnodin, un ingénieur, contemporain de Gustave Eiffel. C'est le dernier ouvrage de ce type qui subsiste en France. Depuis sa fermeture en 1967, le pont transbordeur connaît une longue période d'indifférence et de dégradation. Mais associations et édiles locaux se mobilisent pour le sauver de la démolition. Il est classé monument historique en 1976.

Restaurer le tablier d'origine

Actuellement, le pont transbordeur bénéficie d'une opération de restauration de grande ampleur menée par le ministère de la Culture sous le pilotage de l'OPPIC (opérateur du patrimoine et des projets immobiliers de la culture). Pendant trois ans, les traversées à bord de la nacelle sont interrompues. L'objectif principal de ce chantier d'envergure est de restituer l'état originel du tablier. Le tablier actuel sera démonté puis remplacé par un nouveau tablier construit sur le site même en 2017. Il sera assemblé par rivetage courant 2018. Les éléments les plus sollicités du pont seront remplacés : les escaliers de service, les câbles de suspension, les contrepoids d'accostage des quais, les roues du chariot de la nacelle. Cette dernière sera également restaurée et le pont transbordeur sera repeint. Il faudra pour cela gérer le risque occasionné par le décapage d’une peinture ancienne contenant du plomb et de l’amiante. Les travaux seront réalisés par l’entreprise Baudin Châteauneuf qui assure la continuité de l’entreprise fondée par Ferdinand Arnaudin.

Caractéristiques de l’ouvrage : L’ouvrage long de 175,50 mètres et haut de 66,25 mètres, projette son tablier à 50 mètres au-dessus du niveau des plus hautes eaux.

Localisation : le pont permet de franchir la Charente entre Echillais et Rochefort.

Maitre d’ouvrage : Le ministère de la Culture sous le pilotage de l'OPPIC (opérateur du patrimoine et des projets immobiliers de la culture)

Maitre d’œuvre : Philippe Villeneuve, architecte en chef des monuments historiques, assisté du bureau d’études techniques ARTCAD

Entreprise : Baudin Châteauneuf

Voir le diaporama

Votre conseiller OPPBTP

Le numéro spécial est paru !

Prévention BTP n°213

Abonnez-vous à la newsletter !

Restez connecté à la prévention en vous inscrivant à notre newsletter et recevez tous les mois en exclusivité toute l'actualité de la prévention dans le BTP.