• Ajouter à mes favoris (espace e-prévention)
  • Imprimer
  • Grossir le corps de texte Diminuer le corps de texte
  • Partager

Culture sécurité : 6 principes fondamentaux pour les projets de construction

Isabelle Condou - Mise à jour le 02/07/2019 17:33

L'Icsi et l'OPPBTP ont publié un ouvrage sur le développement de la culture sécurité dans les projets de construction. Celui-ci identifie six principes fondamentaux à mettre en œuvre sur un chantier afin d'impliquer l'ensemble des acteurs travaillant en coactivité. 

icsi (003)

Le 17 juin dernier, à l'occasion d’une conférence organisée par l’Institut pour une culture de sécurité industrielle (Icsi) dédiée aux enjeux de sécurité dans le cadre de la sous-traitance, un ouvrage sur le développement d'une culture sécurité dans les projets de construction a été présenté. Ce dernier est né des réflexions d'un groupe d'échange, copiloté avec l'OPPBTP. Objectifs : identifier les leviers et freins potentiels pour le déploiement d’une démarche d’amélioration de la culture de sécurité partagée par tous les intervenants sur un projet et faire ressortir des bonnes pratiques applicables par tous.

L'ouvrage identifie six principes fondamentaux à mettre en place dans toutes les étapes d’un chantier afin d’impliquer l’ensemble des acteurs travaillant en coactivité sur un projet : 

  • Partager une vision et des objectifs, en fédérant l’ensemble des acteurs autour d’une représentation commune du projet, de ses enjeux et de ses risques, avec un rôle central de la maîtrise d’ouvrage.
  • Construire le cadre organisationnel du chantier, en faisant concorder les moyens alloués au projet et l’ambition de la maîtrise d’ouvrage en matière de sécurité.
  • Coconstruire un cadre référentiel commun de sécurité, en rassemblant le meilleur des bonnes pratiques déjà intégrées par chacun pour les partager sur le projet.
  • Arbitrer et gérer les compromis, car la réussite d’un projet dépend de la capacité à trouver un consensus entre différents domaines coexistants.
  • Établir une relation de confiance entre donneurs d’ordre et partenaires du projet de construction, en favorisant la transparence, la bienveillance et l’implication de tous les acteurs du projet.
  • Mesurer et améliorer en continu, notamment grâce aux retours d’expérience à tous les stades du projet.

« L'approche que nous avons adoptée se veut aussi pragmatique que possible. Nous voulons répondre aux attentes concrètes des acteurs du secteur de la construction, en capitalisant sur les expériences et bonnes pratiques. Ainsi, en plus d’un document de référence dans la collection des ‟Cahiers de la sécurité industrielle” de l’Icsi, le résultat de notre travail collectif est aussi publié sous la forme d’un livret de fiches pratiques. » explique Amel Sedaoui, spécialiste des questions de sécurité et des facteurs organisationnels et humains (FOH) pour l’Icsi.

Le Cahier de la sécurité industrielle ainsi que le livret pratique de 20 pages s'accompagnent d'un poster présentant un schéma récapitulatif. L'ensemble est téléchargeable sur le site de l' Icsi

 



  • Ajouter à mes favoris (espace e-prévention)
  • Imprimer
  • Grossir le corps de texte Diminuer le corps de texte
  • Partager

Découvrez le magazine PréventionBTP

Magazine Prévention BTP

Abonnez-vous à la newsletter !

Restez connecté à la prévention en vous inscrivant à notre newsletter et recevez tous les mois en exclusivité toute l'actualité de la prévention dans le BTP.