• Ajouter à mes favoris (espace e-prévention)
  • Imprimer
  • Grossir le corps de texte Diminuer le corps de texte
  • Partager

Document unique : un artisan sur trois met en place un plan d'action

- Mise à jour le 21/03/2017 12:13

Une étude récente montre que si une majorité d’entreprises artisanales a bien réalisé son document unique, le nombre de plans d’action associés reste insuffisant.

Enquete-DU

Le document unique (DU) est bien ancré dans les entreprises artisanales. C’est le constat encourageant qui ressort de l’enquête initiée par la Capeb, la CNATP, l’OPPBTP et l’Iris-ST auprès de 885 TPE. Cependant, si 80% des entreprises sondées ont effectivement réalisé leur DU, seule une sur trois l’a prolongé par la mise en place d’un plan d’action associé. Cette enquête confirme celle menée par Viavoice et l’OPPBTP sur un échantillon plus large de plus de 1 100 entreprises du BTP en juin 2016.

Un accompagnement essentiel

Dans le détail, l’enquête révèle que 68% des entreprises sondées ont bénéficié d’une aide extérieure pour sa rédaction. Elles se sont appuyées sur leur organisme de prévention, l’OPPBTP, pour plus de la moitié (54%), sur leur organisation professionnelle Capeb ou CNATP pour plus d’un tiers (36%) ou encore d’un service de santé (IPRP, médecin du travail…) pour 8%. Près de la moitié des entreprises artisanales interrogées déclarent avoir mis plus de deux jours à réaliser leur DU (46%) et, pour une entreprise artisanale sur deux, c’est le chef d’entreprise qui a rédigé seul son document unique. Du côté des entreprises qui déclarent n’avoir pas de DU, elles invoquent un manque de connaissance (60%) et de temps (53%) comme freins principaux.

Encore trop peu de plans d’action

Par ailleurs, si près de deux tiers des entreprises artisanales (65%) se disent convaincues que la mise en place d’une démarche de prévention améliore également l’efficacité de l’entreprise, dans les faits, seules 34% d'entre elles ont élaboré un plan d’action à partir de leur document unique. Un chiffre qui augmente avec la taille de l’entreprise (32% des entreprises de 1 à 5 salariés ont effectué un plan d’action, contre 51% des entreprises de 10 à 20 salariés). Ce plan compte une moyenne de 5 actions, portant principalement sur les chutes de hauteur (68%), les manutentions manuelles (56%) et le risque routier (39%).

Trouver des pistes d’amélioration

Au regard des résultats de cette enquête, la Capeb et ses partenaires ont identifié plusieurs pistes qui permettraient "d’optimiser l’adoption du document unique par les entreprises artisanales du BTP". Ils préconisent notamment de simplifier le DU, de développer l’accompagnement des entreprises artisanales, d’associer davantage les salariés et de promouvoir la prévention comme levier de performance pour l’entreprise. 

Télécharger la synthèse de l'enquête

Recapitulatif enquete DU


  • Ajouter à mes favoris (espace e-prévention)
  • Imprimer
  • Grossir le corps de texte Diminuer le corps de texte
  • Partager

Votre conseiller OPPBTP

Le numéro spécial est paru !

Prévention BTP n°213

Abonnez-vous à la newsletter !

Restez connecté à la prévention en vous inscrivant à notre newsletter et recevez tous les mois en exclusivité toute l'actualité de la prévention dans le BTP.