• Ajouter à mes favoris (espace e-prévention)
  • Imprimer
  • Grossir le corps de texte Diminuer le corps de texte
  • Partager

Les accidents du travail en baisse dans le BTP

- Mise à jour le 15/11/2016 16:17

Selon les derniers chiffres de la sinistralité publiés par la CNAMTS, le BTP a connu une baisse significative des accidents du travail mais aussi des accidents de trajet et des maladies professionnelles.

sinistralité

Depuis plus de dix ans, le secteur du BTP connaît une baisse constante des accidents du travail. En 2015, cette baisse s’est poursuivie, selon les derniers résultats de la sinistralité dans le BTP dévoilés en novembre par la branche AT-MP de l’Assurance maladie-risques professionnels. Ainsi, l’an passé, le secteur a compté 91 783 accidents du travail en premier règlement contre 94 838 en 2014, soit une baisse de 5,2 %. Dans ce domaine, la construction fait figure de bon élève. En effet, pour la première fois depuis dix ans, sur l’ensemble des secteurs, les accidents du travail ont augmenté de 0,5 %. Une hausse particulièrement marquée dans le secteur des services à la personne (93 accidents pour 10 000 salariés). De même, si le BTP a enregistré une baisse de 5 % des décès (130), sur l’ensemble des secteurs, la tendance est plutôt à la hausse en 2015 (+2 %). Pas de bouleversement en revanche dans les causes à l’origine des accidents du travail : les manutentions manuelles et les chutes (de hauteur et de plain-pied) représentent toujours les causes les plus fréquentes (respectivement 52 % et 32 %).

Forte baisse des accidents de trajet

Mais les accidents de travail ne sont pas les seuls indicateurs dans le vert. 2015 a également été marquée par une baisse de l’indice de fréquence qui s’établit à 61,9 (contre 63,6 en 2014) mais surtout d’un net recul des accidents de trajets de -11 %. Alors que, dans le même temps, sur l’ensemble des secteurs, la hausse a été de 1,3 %. L’an passé, 26 personnes travaillant dans le BTP ont perdu la vie dans un accident de trajet contre 30 l’année précédente.

Enfin, les maladies professionnelles ont également reculé, dans des proportions moindres : -2,6 %. Les principales maladies sont toujours les affections périarticulaires (74 %) suivies des affections du rachis lombaire dues à la manutention de charges lourdes (10 %). Seule ombre au tableau, en 2015, les maladies professionnelles ont été à l’origine de 1,5 million de journées perdues soit une hausse de 4,8 %. 



  • Ajouter à mes favoris (espace e-prévention)
  • Imprimer
  • Grossir le corps de texte Diminuer le corps de texte
  • Partager

A voir aussi

Votre conseiller OPPBTP

PréventionBTP : découvrez le magazine

Prévention BTP n°208

Abonnez-vous à la newsletter !

Restez connecté à la prévention en vous inscrivant à notre newsletter et recevez tous les mois en exclusivité toute l'actualité de la prévention dans le BTP.