• Ajouter à mes favoris (espace e-prévention)
  • Imprimer
  • Grossir le corps de texte Diminuer le corps de texte
  • Partager

L’Europe fixe des limites d’exposition à onze substances cancérogènes

- Mise à jour le 17/07/2017 10:36

La future directive européenne va notamment limiter l’exposition des travailleurs au chrome VI, aux poussières de bois durs et à la poussière de silice cristalline. 

poussières

L’Europe vient de fixer les valeurs limites pour onze agents cancérogènes. En effet, le 11 juillet dernier, le Comité des représentants permanents du Conseil de l’UE (Coreper) a approuvé l’accord trouvé entre le Parlement européen et le Conseil de l’Union le 28 juin 2017 sur la proposition de directive portant sur l’exposition aux agents cancérogènes et mutagènes au travail.

Le compromis porte sur l’exposition des travailleurs à onze substances dont le chrome VI, les poussières de bois durs, les fibres céramiques réfractaires et la silice cristalline alvéolaire. Soit sept substances de plus que ce que proposait à l’origine la Commission européenne.

Un suivi médical après la fin de l’exposition

La directive prévoit également que le médecin ou l’autorité responsable de la surveillance de la santé des travailleurs puisse décider d’un suivi médical après la fin de l’exposition, aussi longtemps qu’ils la considèrent nécessaires, pour protéger la santé du travailleur concerné.

En ce qui concerne les agents reprotoxiques (toxiques pour la fertilité et pour le développement du fœtus), l’accord renvoie à la Commission européenne la responsabilité d’établir un rapport et d’évaluer l’option de modifier la portée de la directive en y incluant ces substances, au plus tard au premier trimestre 2019. 

Pour aller plus loin
Voir notre dossier sur la silice cristalline

Voir notre dossier sur les poussières de bois 



  • Ajouter à mes favoris (espace e-prévention)
  • Imprimer
  • Grossir le corps de texte Diminuer le corps de texte
  • Partager

Votre conseiller OPPBTP

PréventionBTP : découvrez le magazine

Prévention BTP n°210

Abonnez-vous à la newsletter !

Restez connecté à la prévention en vous inscrivant à notre newsletter et recevez tous les mois en exclusivité toute l'actualité de la prévention dans le BTP.