• Ajouter à mes favoris (espace e-prévention)
  • Imprimer
  • Grossir le corps de texte Diminuer le corps de texte
  • Partager

Apprentissage : l'aide à l'embauche élargie

- Mise à jour le 03/07/2020 10:10

L'aide à l'embauche d'un apprenti a été étendue dans le cadre de mesures de relance de l’apprentissage par le gouvernement. Le montant octroyé est augmenté et bénéficie désormais à un plus grand nombre d'entreprises.

Jeune en apprentissage

 

Les entreprises qui recrutent un apprenti du 1er juillet au 28 février 2021 bénéficient d'une aide élargie à l'embauche de 8 000 euros pour les majeurs et de 5 000 euros pour les mineurs, a annoncé le 4 juin dernier la ministre du Travail.

Cette aide s'élevait jusqu'ici à 4 125 euros. Elle était réservée aux entreprises de moins de 250 salariés et pour des diplômes au niveau inférieur ou égal au bac. Le dispositif est élargi jusqu'au niveau de la licence professionnelle et à toutes les entreprises.

Les entreprises de plus de 250 salariés doivent cependant avoir plus de 5 % d'alternants dans leurs effectifs en 2021. La première année d'apprentissage a donc un « coût quasi nul » pour une entreprise, selon la ministre. Pour laisser davantage de temps aux Jeunes pour trouver une entreprise, ceux-ci peuvent rester jusqu'à six mois en CFA sans contrat, c'est-à-dire jusqu'à fin février, au lieu des trois mois précédemment.

 

À consulter également

Ministère du travail, de l'emploi et de l'insertion
Plan de relance de l’apprentissage : ce qu’il faut retenir

 



  • Ajouter à mes favoris (espace e-prévention)
  • Imprimer
  • Grossir le corps de texte Diminuer le corps de texte
  • Partager

Abonnez-vous à la newsletter !

Restez connecté à la prévention en vous inscrivant à notre newsletter et recevez tous les mois en exclusivité toute l'actualité de la prévention dans le BTP.