• Ajouter à mes favoris (espace e-prévention)
  • Imprimer
  • Grossir le corps de texte Diminuer le corps de texte
  • Partager

La prévention, en tête des formations dans l’artisanat du BTP

- Mise à jour le 06/07/2018 15:00

La prévention est le premier domaine des formations suivies par les artisans du BTP, avec près d’un stage sur deux, selon les derniers résultats de l’Observatoire national des formations à la prévention dans l’artisanat du BTP.

Enquête-essener

Même si l’année 2016 est marquée par un léger recul de la formation continue dans l’artisanat du BTP, les formations prévention poursuivent leur progression. Elles constituent le premier domaine de formation (49% des stages suivis, contre 41% en 2015), selon l’Observatoire national des formations à la prévention dans l’artisanat du BTP. En 2016, ce sont 67 255 actifs qui ont été formés à la prévention dans ce secteur. Ces données, publiées fin juin dernier, sont issues du partenariat entre l’Iris-ST, l’OPPBTP, la Capeb et le CNATP.

Les formations obligatoires à la sécurité « conduite d’engins », « travail en hauteur », « secourisme » ou « électricité » sont toujours les plus suivies. Par rapport à 2015, les formations amiante progressent de 11%, celles liées à l’électricité de 12%, à la conduite d’engins de 13%, et au travail en hauteur de 19%. La plus forte progression concerne les formations secourisme avec une augmentation de 39%.

À l’inverse, « les formations liées aux contraintes physiques, 1% des formations prévention, restent en marge des actions de sensibilisation alors qu’elles affectent tout particulièrement les artisans du BTP », révèle cette cinquième étude. Alors même que les manutentions manuelles constituent la première cause d’accidents pour les professionnels du BTP. « Ce constat peut traduire une offre de formation insuffisante ou inadaptée aux besoins et réalités du terrain ou une faible sensibilité des entreprises artisanales sur ces sujets. » L’observatoire insiste donc sur la nécessité de poursuivre la sensibilisation des entreprises artisanales sur cette thématique.

Les résultats de l’étude invitent également à de nouvelles pistes de travail, parmi lesquelles : permettre aux chefs d’entreprise et conjoints non-salariés de mieux suivre les formations à la prévention et développer les formations numériques.

Télécharger l'étude (PDF - 2.6 Mo)



  • Ajouter à mes favoris (espace e-prévention)
  • Imprimer
  • Grossir le corps de texte Diminuer le corps de texte
  • Partager

Découvrez le magazine PréventionBTP

Magazine Prévention BTP

Abonnez-vous à la newsletter !

Restez connecté à la prévention en vous inscrivant à notre newsletter et recevez tous les mois en exclusivité toute l'actualité de la prévention dans le BTP.