• Ajouter à mes favoris (espace e-prévention)
  • Imprimer
  • Grossir le corps de texte Diminuer le corps de texte
  • Partager

Planification des chantiers : passez au BIM 4D !

- Mise à jour le 21/03/2018 10:50

En ajoutant la dimension temporelle aux plans 3D, le BIM, utilisé par les concepteurs de projet, s'adresse désormais aux entreprises du bâtiment. Des ateliers virtuels mettent en évidence les bénéfices de l’organisation visuelle des données pour améliorer le déroulement de l’acte de construire et de la CSPS. Un article à découvrir dans son intégralité dans le numéro n°218 du magazine Prévention BTP.

BIM

Le 15 mars dernier, le projet Atelier BIM virtuel + (ABV), mené dans le cadre du plan de transition numérique dans le bâtiment (PTNB) et porté par l’Union sociale pour l’habitat (USH), s’est achevé sur un retour d’expérience positif, salué par les participants. Plus de cent cinquante maîtres d’ouvrage, architectes, entreprises, coordonnateurs SPS et organismes de la profession ont participé à ces ateliers virtuels en deux temps (ABV en 2016-2017 et d’ABV+ en 2017-2018).  Le principe : reproduire à l’aide du BIM une opération de trente logements réalisée à La Rochelle par des PME-TPE en lots séparés. S’aider de maquettes numériques pour concevoir et construire un projet selon des processus collaboratifs : c’est précisément ce que propose le BIM en s’appuyant sur la base de données du bâtiment numérique. "La maquette numérique est utile pour l’ensemble des acteurs, c’est un espace d’éclairage, de partage et d’appropriation du chantier", estime Christian Herreria, président de Protea Conseil et chef de projet des ateliers ABV et ABV+.

 Un suivi de chantier en 4 D

L’enjeu consiste à agréger aux trois dimensions géométriques du BIM 3D la notion de temps du planning et d'espace de chantier lors de la phase de construction. L’un des ateliers s'est consacré à ce suivi chantier en 4D. Réunir les volumes et le temps ouvre de nouvelles perspectives, aussi bien pour les PME-TPE que pour les autres entreprises, qui, en intégrant des éléments de planification à leurs travaux, peuvent en optimiser l’organisation, la productivité et l’amélioration des conditions de travail.

[...]

Une vision dynamique de l’avancée des travaux

Gros œuvre, bardage, cloisonnement, plomberie, peinture, carrelage et électricité, les principaux corps d’états étaient représentés dans le projet ABV+.  La maquette 4D a offert à chaque intervenant la possibilité d’exposer une vision dynamique de l’avancée des travaux, des contraintes générées et des risques associés. "L’apport technologique de la maquette numérique 4D permet d’espérer une véritable transformation du déroulement de l’acte de construire sur chantier et apporte à ses acteurs une opportunité de renforcer leur démarche de prévention avec une meilleure préparation de leur activité, précise Jean Tarbès, directeur technique adjoint à l’OPPBTP. L’expérience de ABV+ prouve que cet investissement reste très modeste et se trouve largement rentabilisé par les gains en performance globale."

encadre BIM

L'intégralité de cet article est à retrouver dans le numéro du mois d'avril du magazine Prévention BTP (disponible en version papier ou digitale)
S'abonner au magazine 



  • Ajouter à mes favoris (espace e-prévention)
  • Imprimer
  • Grossir le corps de texte Diminuer le corps de texte
  • Partager

Abonnez-vous à la newsletter !

Restez connecté à la prévention en vous inscrivant à notre newsletter et recevez tous les mois en exclusivité toute l'actualité de la prévention dans le BTP.