• Ajouter à mes favoris (espace e-prévention)
  • Imprimer
  • Grossir le corps de texte Diminuer le corps de texte
  • Partager

Une unité de recyclage de bétons de démolition innovante

- Mise à jour le 19/05/2017 10:04

La société Poullard, spécialisée dans les travaux de terrassement, de voirie et de démolition, a investi dans une unité de recyclage des bétons de démolition permettant la production de granulats recyclés sous la marque Granudem. 

Recyclage-béton

C’est une première en France : l’entreprise Poullard, installée à Lèves, près de Chartres (Eure-et-Loir), a investi en septembre 2016 dans une plate-forme de recyclage des bétons de démolition. Cette unité permet la production de granulats recyclés de la marque Granudem destinés à être intégrés dans le processus de fabrication du béton. Ils présentent une qualité proche des matériaux de carrières et offrent une alternative écologique face à l’épuisement des réserves naturelles.

Limiter l’émission de poussières

Composée de deux concasseurs, de cribleurs et d’un matériel de lavage des matériaux, la plate-forme permet d’obtenir des granulats recyclés de différentes granulométries (4/10, 10/20, 20/40) ainsi qu’un sable à maçonner 0/4. Grâce à ce concept, 98% des déchets issus de la démolition sont recyclés : bois, métaux et plastiques sont triés puis évacués vers des plates-formes de recyclage. L’eau de lavage nécessaire au fonctionnement de l’installation est nettoyée via un système de récupération, et réintégrée au cycle de production. Ce travail « à l’humide » limite l’émission de poussières issues du broyage.

Quel objectif ?

"Notre objectif est de proposer une alternative écologique et économique par la fabrication de granulats à partir du recyclage du béton, favorisant un circuit court entre les sites de démolition et les nouveaux chantiers de construction. D’autres projets d’implantation de ce procédé sont à l’étude", souligne Stéphane Poullard, directeur opérationnel de la PME, qui compte 16 salariés. Les matériaux Granudem sont contrôlés par le Centre d’études et de recherche de l’industrie du béton (Cerib). Ils devraient prochainement répondre à la norme CE2+ pour être accepté dans la formulation des bétons prêts à l’emploi.



  • Ajouter à mes favoris (espace e-prévention)
  • Imprimer
  • Grossir le corps de texte Diminuer le corps de texte
  • Partager

Votre conseiller OPPBTP

PréventionBTP : découvrez le magazine

Prévention BTP n°210

Abonnez-vous à la newsletter !

Restez connecté à la prévention en vous inscrivant à notre newsletter et recevez tous les mois en exclusivité toute l'actualité de la prévention dans le BTP.