• Ajouter à mes favoris (espace e-prévention)
  • Imprimer
  • Grossir le corps de texte Diminuer le corps de texte
  • Partager

L’Anses passe au crible les cancers professionnels

- Mise à jour le 02/07/2018 12:00

L'Anses a présenté récemment des données inédites sur les cancers d’origine professionnelle. Plus de 40 % de ces pathologies analysées sont liées à l’amiante.

L'amiante serait responsable de 2200 cancers et 1700 décès chaque année en France

 

Pour la première fois, l’Anses a diffusé début juin, lors du 35e Congrès de médecine et santé au travail, des extraits d’une étude à paraître en fin d’année sur les cancers professionnels. Il s’agit de données liées à plus de 11 000 cas de cancers professionnels diagnostiqués entre  2001 et 2016, qui ont été collectées dans le cadre du Réseau national de vigilance et de prévention des pathologies professionnelles (RNV3P), que l'Anses coordonne. L’occasion d’étudier les situations professionnelles associées au diagnostic de onze types de cancer, et d’analyser les circonstances d’exposition, dans un objectif de prévention.

Les résultats montrent que l’amiante est incriminé dans 42 % des cas de cancers d’origine professionnelle étudiés, loin devant les hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP), incriminés dans 6,5 % des cas. Ces maladies surviennent majoritairement dans les secteurs des travaux de construction spécialisés (16,2 %), de la métallurgie (6,1 %), et du commerce et réparation d’automobiles et de motocycles (5,2 %). Elles touchent majoritairement des personnes qui exercent les métiers qualifiés de la métallurgie, de la construction mécanique et assimilés (22,9 %), des métiers qualifiés du bâtiment et assimilés (22,1 %) et les conducteurs de machines et d’installations fixes (7,3 %).



  • Ajouter à mes favoris (espace e-prévention)
  • Imprimer
  • Grossir le corps de texte Diminuer le corps de texte
  • Partager

Découvrez le magazine PréventionBTP

Magazine Prévention BTP

Abonnez-vous à la newsletter !

Restez connecté à la prévention en vous inscrivant à notre newsletter et recevez tous les mois en exclusivité toute l'actualité de la prévention dans le BTP.