• Ajouter à mes favoris (espace e-prévention)
  • Imprimer
  • Grossir le corps de texte Diminuer le corps de texte
  • Partager

Une campagne pour encourager les employeurs à prévenir le mal de dos

- Mise à jour le 07/11/2018 16:45

Une nouvelle campagne de l’Assurance maladie cible les entreprises dans la lutte contre le mal de dos. Entraînant des coûts élevés pour les entreprises et la collectivité, cette affection touche particulièrement le secteur du BTP.

dos

 

Les branches maladie et risques professionnels de l’Assurance maladie lancent une campagne de sensibilisation au risque du mal de dos à destination des employeurs. Avec le message « Faites du bien à votre entreprise, agissez contre le mal de dos », elle appelle les dirigeants à adopter des actions de prévention collective et à mettre en place des solutions existantes, dont le programme TMS Pros de l’Assurance maladie- risques professionnels. Elle souhaite ainsi les convaincre des retombées positives de ce type d’action sur les salariés et l’entreprise.

Il s’agit également de sensibiliser les employeurs au risque de désinsertion professionnelle lié aux lombalgies, lorsque le mal devient chronique. Si une large majorité des actifs atteints guérissent en quelques semaines, 7 % continueront d’avoir des douleurs après trois mois.

Reprenant une idée portée par la précédente campagne à destination du grand public, l’Assurance-maladie encourage l’activité physique après l’élimination de la douleur. La reprise de l’activité professionnelle dans des conditions adaptées est aussi préconisée, avec l’appui de la médecine du travail et des préventeurs notamment.

Le BTP, extrêmement concerné par les lombalgies

Le BTP est particulièrement touché par le mal de dos. En 2017, dans ce secteur, les lombalgies engendrent 1,3 million de journées de travail perdues et 20 % des accidents du travail. Première cause d’apparition du mal de dos : le port de charges qui est à l’origine de 42 % des cas. Pour les entreprises, ces pathologies entraînent des coûts indirects mais aussi de lourdes conséquences : perte de productivité, désorganisation du travail, remplacement des travailleurs… Au niveau de la branche AT-MP de l’Assurance maladie, cela représente 140 millions d’euros de cotisations versés par an.

À consulter

Sur le site de l'Assurance maladie
Les documents à destination des employeurs 
Des acteurs, des ressources et des outils pour vous aider

La fiche d’information dédiée au secteur du bâtiment
Prévenir le mal de dos dans le secteur du bâtiment

Le site TMS Pros

Notre dossier Troubles musculo-squelettiques (TMS)



  • Ajouter à mes favoris (espace e-prévention)
  • Imprimer
  • Grossir le corps de texte Diminuer le corps de texte
  • Partager

Découvrez le magazine PréventionBTP

Magazine Prévention BTP

Abonnez-vous à la newsletter !

Restez connecté à la prévention en vous inscrivant à notre newsletter et recevez tous les mois en exclusivité toute l'actualité de la prévention dans le BTP.