• Ajouter à mes favoris (espace e-prévention)
  • Imprimer
  • Grossir le corps de texte Diminuer le corps de texte
  • Partager
picto_tech

Modification des scies Clipper

Questions/Réponses

Mise à jour le 24/02/2020

La question posée

Une entreprise doit rajouter une pièce pour améliorer le fonctionnement des scies Clipper

Que devient l’attestation de conformité de ces scies s’ il y a modification, faut-il une certificat CE d’incorporation fourni par le fabricant?

Toute modification de machine ou d'ensemble de machines par l'utilisateur doit être préparée en accord avec le guide DGT publié en 2014, et révisé en 2019. Ce guide définit les divers cas et dicte la méthode à suivre.

En ajoutant une pièce à la machine, l’entreprise la modifie. Pour autant il n’y a pas lieu d’apposer un nouveau marquage CE ni de rédiger une déclaration CE de conformité. L’entreprise est à considérer comme constructeur, il doit maintenir l’équipement en état de conformité vis-à-vis de l’annexe I citée à l'art. R. 4312-1 du code du travail et s’assurer qu’il ne réduit pas le niveau de sécurité d’origine de la machine. Pour cela il doit impérativement faire une analyse de risques et justifier la mise en œuvre de la modification dans un dossier technique (plan et nomenclature, note de calcul, etc.). Ce dossier doit être conservé, il fait partie de la machine au même titre que la notice d’instructions. La notice d’instructions d’origine est à compléter par l’entreprise pour tenir compte des évolutions de l'équipement.

 

Bien entendu, la pièce fournie par CLIPPER doit être montée selon les instructions de CLIPPER.

 

Nous conseillons à l’entreprise d’informer CLIPPER pour avis sur la modification envisagée et sur le mode opératoire adopté pour cette modification.

 

Pour info. : En cas de revente de cette machine, l’entreprise devra établir et délivrer à l’acheteur un certificat de conformité vis-à-vis des exigences de l’annexe I citée à l'art. R. 4312-1 du code du travail.

Chargement en cours

Liens utiles

Retrouvez des informations complémentaire sur les sites de nos partenaires.

Abonnez-vous à la newsletter !

Restez connecté à la prévention en vous inscrivant à notre newsletter et recevez tous les mois en exclusivité toute l'actualité de la prévention dans le BTP.