Impact en prévention

    • Les efforts du grutier sont totalement éliminés : n’ayant plus à monter et à descendre de l’échafaudage et de la benne du camion, il est moins fatigué.

    • Ce nouveau système réduit également les risques de heurts lors de la vidange, et l’exposition aux poussières lors du renversement de la benne.

    Décharger les déblais plus facilement grâce à la benne auto-basculante

    La nouvelle benne choisie par l’entreprise est un modèle auto-basculant à palonnier rabattable sur l’arrière. Elle est d’une capacité de 500 litres.

    Grâce à cette nouvelle benne, l’opérateur n’a plus à descendre de la toiture pour décharger les matériaux dans la benne du camion. Les risques de chute sont limités et les conditions de travail s’améliorent.

    Avant

    Une benne traditionnelle peu pratique
    Pour évacuer les déblais de couverture, l’entreprise utilisait une benne traditionnelle à quatre points d'élingage. Le grutier devait descendre du toit, monter dans la benne du camion, réceptionner la benne à gravats, désélinguer deux points d’accrochage, vider la benne, la raccrocher et remonter sur la toiture. Il était donc soumis à des efforts pour monter et descendre du toit et du camion et les risques de chute étaient importants. De plus, quand il était dans la benne, il était soumis à des postures contraignantes et pouvait chuter du fait des déchets.

    Après

    Une benne auto-basculante très efficace
    Les opérations d'évacuation des déblais se font à l'aide d'une benne auto-basculante. Le grutier reste sur la toiture. Une fois la benne positionnée sur le camion, elle se déverse toute seule, ce qui réduit les manipulations et les allers/retours de l’opérateur. Ce dernier est moins fatigué et le risque de chuter du toit ou dans la benne est réduit.

    Impact sur les risques

    Performance de cette solution

    Rendement (gains / coûts)

    Pour 1 euro investi, cette solution génère 2,94 euros de gain.

    Retour sur investissement

    4 mois sont nécessaires pour que l’investissement soit amorti.

    Bilan par salarié/an

    Le gain par salarié s’élève à 3 041 euros par an.

    Économie réalisée

    L’économie globale est de 3 041 euros (gains – coûts).

    Bilan économique

    Période envisagée : 1 an

    Effectif concerné : 1 personne

    • Le rendement est important et immédiat (en quatre mois) pour un investissement de 1320 €.

    • Toute l’entreprise est satisfaite de cette nouvelle benne et son utilisation est plébiscitée.

    Coût

    Décision

    490 €

    Achats

    1 000 €

    Formation

    75 €

    Total Coûts

    1 565 €

    Gains

    Production

    4 606 €

    Total Gains

    4 606 €

    Coût

    Décision

    490 €

    Discussion avec un commercial

    490 €

    Achats

    1 000 €

    Achat de la benne (500 L type A-50D)

    1 000 €

    Formation

    75 €

    Prise en main à l'utilisation du nouvel équipement (avec une démonstration faite par le commercial à titre gratuit)

    75 €

    Total Coûts

    1 565 €

    Gains

    Production

    4 606 €

    Évacuation des gravats

    4 606 €

    Total Gains

    4 606 €

    Besoin d'aller plus loin

    Vous voulez en savoir plus sur le risque de heurt ?

    Consultez le zoom sur le risque

    Retrouvez notre catalogue de formation

    Accéder

    Cette page a-t-elle répondu à vos questions ?

    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies. Ceux-ci nous permettent de connaitre votre profil preventeur et d’ainsi vous proposer du contenu personnalisé à vos activités, votre métier et votre entreprise. En savoir plus