• Ajouter à mes favoris (espace e-prévention)
  • Imprimer
  • Grossir le corps de texte Diminuer le corps de texte
  • Partager
picto_tech

Chaussures de sécurité et conduite

La conduite d’un véhicule est-elle interdite avec le port de chaussures de sécurité ?

Mise à jour le 25/03/2008

Aucun texte n’interdit de conduire avec des chaussures de sécurité. Et la réponse n’est pas si simple. Les chaussures de sécurité font parties des équipements de protection individuelle (EPI). La réglementation précise que le chef d’entreprise les fournit gratuitement et qu’il veille à leur bon fonctionnement. De plus, il informe les salariés sur les conditions d’utilisation des EPI et s’assure de leur port (articles R 4321-1 et suivant et R 4323-95 à R 4323-98 et R 4323-104, 105 et 106 du code du travail). Les EPI servent à protéger les salariés de la part des risques que l’on ne peut pas supprimer autrement (protection intégrée, protection collective…). Dans le BTP, les chaussures de sécurité sont utilisées pour limiter ou éviter le risque d’écrasement ou pénétration d’un corps étranger dans le pied. Elles sont fabriquées dans le respect de normes définissant leurs résistances. Elles sont efficaces pendant les phases de travail et lors des déplacements, et n’apportent pas plus de sécurité durant le temps de conduite. Dans certaines activités, les périodes de conduite peuvent s’intercaler entre les tâches avec des phases de chargement et de déchargement. Il est donc délicat de demander aux salariés de mettre et d’enlever leurs chaussures de sécurité à chaque fois. Par ailleurs, l’évaluation des risques professionnels prend en compte l’analyse du risque routier. Le chef d’entreprise définit si ce risque est augmenté par le port des chaussures de sécurité. Et, il peut choisir de rendre le port des chaussures obligatoire de manière permanente. Nous conseillons de travailler sur le confort des EPI afin d’en faciliter le port. Les chaussures avec des embouts et des intercalaires antiperforation en matériaux composites sont plus souples, plus légères et plus confortables. Il vaut mieux faire tester les chaussures par un petit groupe de salariés avant de les généraliser et laisser le choix sur deux paires de chaussure au minimum.

Votre conseiller OPPBTP

PréventionBTP le magazine

Le seul mensuel du BTP dédié à la prévention

En savoir plus

Découvrir le magazine (PDF)

Voir les formules d'abonnement

Liens utiles

Retrouvez des informations complémentaire sur les sites de nos partenaires.

Abonnez-vous à la newsletter !

Restez connecté à la prévention en vous inscrivant à notre newsletter et recevez tous les mois en exclusivité toute l'actualité de la prévention dans le BTP.