Médecine du travail : apports de la loi sur la santé

- Mise à jour le 02/02/2016 18:19

La loi n° 2016-41 du 26 janvier 2016 de modernisation de notre système de santé prévoit 3 nouvelles mesures concernant les services de santé au travail.

Médecine-du-travail

Un collaborateur médecin, médecin non spécialiste en médecine du travail et engagé dans une formation en vue de l'obtention de cette qualification auprès de l'ordre des médecins,pourra  exercer, sous l'autorité d'un médecin du travail d'un service de santé au travail et dans le cadre d'un protocole écrit et validé par ce dernier, les fonctions dévolues aux médecins du travail. Cette possibilité est subordonnée à la publication d'un décret qui fixera les conditions dans lesquelles le collaborateur exercera les fonctions du médecin du travail.
Voir l'article .

Données selon le sexe

Le rapport annuel d'activité,  établi par le médecin du travail,pour les entreprises dont il a la charge, devra dorénavant comporter des données selon le sexe. Les modèles de rapport annuel fixées par arrêté ministériel seront modifiés dans ce sens.
Voir l'article

Prévention et CHSCT

La prévention en matière de santé et sécurité des salariés est expressément mentionnée parmi les missions du comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail.
Voir l'article



Votre conseiller OPPBTP

Prévention BTP

Le magazine de mai est paru !

Prevention BTP n°197

Au sommaire : un dossier spécial maçonnerie, un cahier technique sur les planchers BA, des actus, un dossier santé sur le risque infectieux...
Acheter le numéro
S'abonner

Abonnez-vous à la newsletter !

Restez connecté à la prévention en vous inscrivant à notre newsletter et recevez tous les mois en exclusivité toute l'actualité de la prévention dans le BTP.