• Ajouter à mes favoris (espace e-prévention)
  • Imprimer
  • Grossir le corps de texte Diminuer le corps de texte
  • Partager

Allemagne : apprendre à associer sécurité et qualité

- Mise à jour le 13/01/2016 12:09

L’assurance sociale allemande des accidents du travail a lancé une campagne de prévention des risques professionnels à destination des jeunes en apprentissage.

Allemagne

Une chaise de bureau qui sert d’échelle, un tournevis utilisé comme burin, du solvant pour se laver les mains… Telles sont les situations auxquelles les jeunes apprentis des écoles professionnelles d’outre-Rhin peuvent être confrontés. En effet, à l’école, sur les chantiers ou dans les ateliers, des équipements et des produits sont utilisés à d’autres fins que celles pour lesquelles ils sont conçus entraînant, parfois, des accidents graves. C’est pour lutter contre cette "improvisation " dangereuse que l’assurance sociale allemande des accidents du travail (DGUV) a lancé une campagne à destination des écoles professionnelles.

Sécurité, respect des règles, qualité

Cette campagne baptisée "ugend will sich-er-leben" (titre qui joue sur les mots  " jeunes", "vivre en sécurité " et "apprendre par l’expérience"), prévue pour durer jusqu’à fin 2016, est centrée sur les dangers de l’improvisation et des conflits d’objectifs. "Bien souvent, les personnes concernées veulent réellement agir en sécurité, mais dans des situations concrètes, elles s’affranchissent des règles pour aller plus vite ou pour éviter des conflits avec les autres ", explique Christoph Preuβe, responsable prévention de la fédération de la DGUV pour la région Centre. L’objectif du dispositif est d’inculquer aux apprentis, très tôt dans leur formation, la formule suivante : " une formation top niveau = sécurité + respect des règles + qualité ". " Cette formule doit leur fournir une ligne de conduite pour savoir comment prendre des décisions au quotidien lorsqu’ils sont confrontés à des objectifs contradictoires. Avec, en outre, la check-list sur la sécurité au travail que nous leur fournissons, ils seront en mesure d’apprendre et de travailler en évitant les accidents ", conclut Christoph Preuβe



  • Ajouter à mes favoris (espace e-prévention)
  • Imprimer
  • Grossir le corps de texte Diminuer le corps de texte
  • Partager

Votre conseiller OPPBTP

Prévention BTP n°199

10 idées reçues sur la prévention

Prevention BTP n°199

Trop chère, compliquée, pas concerné... le dernier numéro du magazine Prévention BTP met à mal 10 idées reçues !
Numéro disponible en version papier ou digitale.
En savoir plus

Abonnez-vous à la newsletter !

Restez connecté à la prévention en vous inscrivant à notre newsletter et recevez tous les mois en exclusivité toute l'actualité de la prévention dans le BTP.