• Supprimer de mes favoris
  • Imprimer
  • Grossir le corps de texte Diminuer le corps de texte
  • Partager
Fiche Accident

Installation d'une aspiration haute dépression dans un atelier de menuiserie

Mise à jour le 5/03/2015

Installation d'une aspiration haute dépression dans un atelier de menuiserie

L'action de prévention

Investissement dans un bras d'aspiration de 6 mètres avec une centrale à turbine. Ce système remplace l'aspirateur utilisé auparavant et la dérivation installée sur le réseau de l'aspiration centrale.


Type d'action : Achat de machines ou de matériels

Les points-clés du cas

L'entreprise

Métier principal : Menuisier
Effectif concerné : 4 personnes

L'entreprise de menuiserie, créée en janvier 2002, est spécialisée dans le sur-mesure et propose en plus des maisons à ossature bois, en privilégiant l'emploi de matériaux naturels et écologiques.

La situation

Risques adressés : Chute de plain-pied • Risque chimique (Acides, solvants, diluants, décapants, peintures, vernis, colles, résines, ciments, produits phytosanitaires, autres produits ét... • Risque chimique (poussières et fibres) • Risque électrique

Avant

  • Utilisation d'un aspirateur équipé d'un filtre de classe M, connecté aux appareils électroportatifs dans l'atelier, ainsi que d'une dérivation sur le réseau de l'aspiration centrale, destinée au nettoyage général.

Après

  • Une aspiration haute dépression, équipée d'un bras de 6 mètres mis en place pour capter les poussières produites par les machines portatives permet également le nettoyage général de l'atelier.
  • La dérivation créée sur le réseau de l'aspiration centrale n'a plus lieu d'être et l'aspirateur équipé d'un filtre de classe M est utilisé désormais exclusivement sur les chantiers.

Les résultats

RENDEMENT = Gains / Coûts 1,99
Temps de retour sur investissement 5,3 ans
Bilan par salarié et par an 106 €

Diminution du risque lié aux poussières de bois

  • Diminution de l'exposition aux poussières de bois.
  • Légère réduction de la pénibilité grâce à un matériel électroportatif plus léger.
  • Réduction du risque électrique suite à la présence d'un disjoncteur différentiel 30 mA.
  • Réduction du risque de heurt et de chute de plain-pied du fait d'une installation définitive suspendue.
  • Gain de temps sur la mise en place et le repli de l'aspirateur qui n'est plus utilisé, soit 25 minutes par semaine.

Liens utiles

Retrouvez des informations complémentaire sur les sites de nos partenaires.

Abonnez-vous à la newsletter !

Restez connecté à la prévention en vous inscrivant à notre newsletter et recevez tous les mois en exclusivité toute l'actualité de la prévention dans le BTP.