Element_24/Action/Ajouter/Noir Created with Sketch.

    Certaines opérations de démolition et de rénovation bientôt soumises à l'obligation de diagnostic En savoir plus Certaines opérations de démolition et de rénovation bientôt soumises à l'obligation de diagnostic En savoir plus

    Covid-19 : les mesures de prévention du risque biologique sont aménagées En savoir plus Covid-19 : les mesures de prévention du risque biologique sont aménagées En savoir plus

    Pass sanitaire, qu’en est-il pour le BTP ? En savoir plus Pass sanitaire, qu’en est-il pour le BTP ? En savoir plus

    Actualités de la prévention

    Toute l'actualité de la prévention, où vous voulez, quand vous voulez

    Nom du magazine BTP

    Votre magazine Prévention BTP

    Tous les mois, recevez le seul magazine entièrement consacré à la prévention des risques dans le BTP.

    Découvrir S'abonner

    La newsletter PréventionBTP

    Tous les quinze jours, découvrez l'essentiel de l'actualité de la prévention dans le BTP.

    Suivez-nous sur les réseaux sociaux

    Restez en contact avec PréventionBTP. Partagez vos expériences, vos réussites, vos questions...

    Le billet du mois

    Vincent Giraudeaux, Fédération des acteurs de la prévention

    Quelle est la part d’émotions dans la prévention ?

    Vincent Giraudeaux, Fédération des acteurs de la prévention

    Pourquoi un officier de police judiciaire laisse volontairement passer du temps avant d’analyser un crime ou un accident alors que le préventeur doit réaliser un arbre des causes dans les 24h qui suivent les faits ?
    Comment se fait-il que l’on ne se préoccupe pas de la même manière des causes d’un accident survenu en fonction des conséquences, plus ou moins graves, voire dramatiques que cela a entrainé ?
    Tout simplement parce que nous, préventeurs, sommes des êtres humains qui agissons avec nos compétences, mais surtout en fonction de nos émotions, du contexte, de l’environnement et de l’actualité.
    C’est une évidence pour beaucoup mais un sujet qui n’a que très peu été abordé jusqu’à présent.
    Le projet de loi Santé Travail récemment voté met notamment en avant la place du DUERP. Comment réaliser une évaluation des risques exhaustive et surtout objective, tout en prenant en compte la place des émotions ? Peut-on encore parler de « cotation » du risque alors que la part de subjectivité liée à ces émotions est plus que prépondérante ?
    Nous avons donc choisi à a Fédération des Acteurs de la Prévention (FAP), de jouer notre rôle de thinktank et d’aller explorer plus en profondeur ce sujet.
    C’est notamment ce à quoi nous essaierons de répondre lors de nos travaux, rencontres débats et en particulier lors des Prevhackthons en 2022 dans les salons Preventica.
    Nous espérons que les acteurs de la prévention (des préventeurs, aux dirigeants en passant par les DRH) viendront nous rejoindre pour enrichir ces débats !

    Abonnez-vous au seul magazine mensuel entièrement dédié à la prévention dans le BTP

    Abonnez-vous au seul magazine mensuel entièrement dédié à la prévention dans le BTP

    Des dossiers, des reportages, des témoignages, des sélections d'équipements... présent sur le terrain, le magazine vous aide à avancer en prévention.

    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies. Ceux-ci nous permettent de connaitre votre profil preventeur et d’ainsi vous proposer du contenu personnalisé à vos activités, votre métier et votre entreprise. En savoir plus