Element_24/Action/Ajouter/Noir Created with Sketch.
Masques de protection respiratoire

© ©Nicolas Garrat

Face à la pénurie de masques et à la nécessité de protéger les salariés, l’OPPBTP a constaté une recrudescence du nombre de rapports d’essais et de certificats de masques falsifiés. Cette situation concerne les masques marqués CE mais aussi les masques barrières, dont la mise sur le marché est directement gérée par les industriels. Non conformes aux normes de protection, ils peuvent mettre en danger la santé de ceux qui les portent.

Comment éviter les masques contrefaits et assurer la sécurité des utilisateurs ?

Acheter les masques chez un fabricant ou un distributeur connu et professionnel.

Ne commander que des masques pour lesquels une notice d’information ou une fiche technique est disponible auprès du vendeur.

Ce document doit indiquer :
- la référence du produit,
- les performances vérifiées,
- l’usage précis du masque.

Si possible, demander auprès du vendeur l’identité du laboratoire qui a testé la référence du masque.

Privilégier les masques alternatifs référencés par le site de la DGE (direction générale des entreprises).

L’OPPBTP reste mobilisé et ses conseillers sont joignables par téléphone, chat ou email.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies. Ceux-ci nous permettent de connaitre votre profil preventeur et d’ainsi vous proposer du contenu personnalisé à vos activités, votre métier et votre entreprise. En savoir plus