Une équipe de monteurs en réseaux électriques doit réaliser deux remontées aéro-souterraines dans la rue principale d'un village. L'équipe dispose d'1 h 30 sous coupure. Un monteur, placé dans le panier de la nacelle, débranche un câble, quand, soudain, un poids lourd vient heurter le bras de la nacelle, malgré les signaux d'un autre opérateur chargé de surveiller la circulation et l'environnement du chantier. Le monteur est alors éjecté de la plate-forme et fait une chute de 6 mètres de hauteur. Il est rapidement pris en charge par les pompiers puis hélitreuillé vers l'hôpital le plus proche. Il s'en sortira avec de multiples fractures.
    Didier Renouat et Christophe Labbe

    Fiche accident parue dans le PréventionBTP n°264-Juillet-Août 2022.

    264 Fiche accident - Un poids lourd percute le bras d'une nacelle

    ©Lipsum

    Pourquoi est-ce arrivé ?

    • L'équipe avait installé la nacelle sur le trottoir opposé à la façade sur laquelle elle intervenait pour ne pas perturber la circulation des véhicules et des piétons.
    • La flèche de la plate-forme n'était pas assez élevée pour les véhicules de grand gabarit empruntant la rue.
    • La signalisation temporaire était incomplète, et aucune déviation n'avait été mise en place.
    • Le chauffeur du camion, préoccupé par l'étroitesse de la rue, n'avait vu ni la nacelle ni les signes du surveillant lui demandant de s'arrêter.
    • Le monteur dans la nacelle n’était pas équipé d’un dispositif anti-éjection.

    Principes fondamentaux de la signalisation temporaire

    Elle doit être adaptée aux types de voies, à l'importance du trafic, à la nature du chantier…Elle doit être cohérente et ne pas entrer en conflit avec la signalisation permanente, qui pourra être masquée si nécessaire.Elle doit être pertinente, via des prescriptions justifiées, crédibles, qui suivent l’évolution du chantier et qui sont retirées dès la fin du chantier.

    3 pistes pour éviter l'accident

    1. Évaluer et traiter les risques principaux liés à l'intervention

    Les trois risques principaux sur ce type d'intervention sont :

    Le risque de heurt avec un véhicule : positionner la nacelle du côté de la zone de travail pour éviter que le bras ne surplombe la zone circulée : soit en utilisant une nacelle suffisamment compacte sur le trottoir attenant à la façade où a lieu l'intervention (il n'y a plus dans ce cas d'emprise sur la chaussée) ; soit en créant un alternat avec une signalisation temporaire adaptée, si le moyen de levage de personne empiète sur la chaussée et ne permet pas le croisement de deux véhicules.

    Le risque électrique, le risque de chute de hauteur et le risque de heurt avec un véhicule. Une procédure DT/DICT a permis d'obtenir une coupure du courant pendant 1 h 30.

    Le risque de chute de hauteur est fortement diminué par l'utilisation d'une nacelle et si le monteur est assujetti dans la nacelle.

    2. Mettre en place un alternat et une signalisation temporaire adaptée

    En cas d'emprise de la plate-forme élévatrice mobile de personnes sur la voie publique ne permettant pas le croisement de véhicules, en accord avec les services de voirie de la commune, il faut mettre en place un alternat. Le choix du mode d'alternat est principalement conditionné par le couple longueur (sur laquelle s'exerce l'alternat)/trafic (densité, variation). Sur ce type d'intervention statique, relativement court mais où le trafic peut être dense et variable, l'utilisation de piquets K10 est adaptée. Il nécessite la présence de deux opérateurs au moins, formés et, si nécessaire, équipés de moyens de communication (talkie-walkie) et de vêtements haute visibilité. La modification, même temporaire, des conditions de circulation sur la voie publique nécessite l'obtention et l'affichage d'un arrêté de circulation délivré par les gestionnaires de la voirie concernée.

    3. Sensibiliser le personnel et gérer les riverains

    Sensibiliser le personnel :

    • au maintien et à l'adaptation de la signalisation temporaire, qui doit rester cohérente à tout moment du chantier, de façon à remplir son rôle vis-à-vis des usagers de la route,
    • au port constant de vêtements de signalisation à haute visibilité. Après le balisage et la signalisation temporaire, cet EPI est le dernier rempart face aux automobilistes qui ne respectent que partiellement les prescriptions ou signalisations de chantier,
    • au port du harnais avec dispositif d’assujettissement dans la nacelle.

    Gérer les riverains :

    • les informer sur la nature et la durée des travaux,
    • interdire l'accès aux zones dangereuses,
    • maintenir des cheminements sur des largeurs suffisantes (personnes à mobilité réduite).

    Solutions et ressources

    ÉQUIPEMENT. Nacelle à ciseaux sur chenilles

    Ce modèle 850 BL de la gamme Bibi offre une hauteur de travail de 8 mètres avec une capacité de charge de deux personnes dans son panier large de 80 centimètres. Celui-ci possède un déport de 0,9 mètre permettant une surface de 2,25 mètres. Équipée de chenilles non marquantes avec stabilisation automatique directe, cette plate-forme peut travailler dans des pentes de 36 % en longitudinale et de 26 % en latéral. Les chenilles autorisent un franchissement de pentes allant jusqu’à 46 %. Fonctionnant en bi-énergie (moteur thermique et moteur électrique de 230 volts), la nacelle est actionnée à distance par commande filaire.Plus d'informations sur le 850 BL de la gamme Bibi.

    264 Fiche AT Nacelle à ciseaux sur chenilles 850 BL

    ÉQUIPEMENT. Pour gérer un alternat

    Le feu tricolore de chantier Tempo solaire permet de gérer un alternat mais également un carrefour à trois ou quatre branches. Son paramétrage s’effectue avec une télécommande infrarouge. Il est équipé d’un afficheur à LED visible à 40 mètres indiquant le temps d’attente en minutes et en secondes. Un panneau photovoltaïque alimente la batterie (non fournie) par un régulateur de charge et rend ainsi l’équipement autonome en énergie. Le mât télescopique portant les optiques se déploie de 1,55 m à 2,50 m.

    264 Fiche AT feu tricolore de chantier Tempo solaire

    ÉQUIPEMENT. Ralentisseurs de chaussée

    La signalisation temporaire n’est pas toujours bien respectée par les automobilistes, en particulier la réduction de la vitesse. Les ralentisseurs de chaussée, placés en amont du chantier (éventuellement en rappel sur la longueur du chantier), incitent l’usager à ralentir. En polyuréthane, d’une longueur de 2 mètres et d’un poids de 20 kg, ils ne nécessitent pas de fixation. Les bords sont biseautés pour faciliter le franchissement. Ces ralentisseurs sont équipés de catadioptres pour garantir leur visibilité de nuit. Leur installation doit être mentionnée dans l’arrêté de circulation.

    264 Fiche AT_Ralentisseurs de chaussée Sodilor

    OUVRAGE. Signalisation temporaire

    Avant tout travaux sur le domaine public, il est nécessaire de mettre en place une signalisation temporaire adaptée afin de garantir la sécurité des usagers et des personnels travaillant sur le chantier. La signalisation temporaire sert à alerter, guider et inviter les usagers à modifier leurs comportements face à une situation inhabituelle. Cet ouvrage, pratique et illustré, s'adresse essentiellement aux chefs de chantier et aux conducteurs de travaux.

    264 Fiche AT Couv Signalisation temporaire

    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies. Ceux-ci nous permettent de connaitre votre profil preventeur et d’ainsi vous proposer du contenu personnalisé à vos activités, votre métier et votre entreprise. En savoir plus