263 Vrai/faux - Décapage d'une façade à proximité d'un câble électrique isolé

    ©Lipsum

    1. Manque de protections collectives : les lisses intermédiaires sont partiellement absentes sur le plan de travail utilisé par les opérateurs.
    2. Câble non protégé : il n'y a pas de protection mécanique (gaine TPC,tube de protection de câble) sur le câble isolé.
    3. Nettoyage haute pression sur le câble : l'opérateur est en train d'effectuer un nettoyage haute pression sur le câble électrique (qui n'est pas protégé).
    4. Déplacement du câble : un opérateur déplace le câble pour peindre le dessous de la corniche (ce déplacement doit être réalisé par l'exploitant du réseau ou son sous-traitant).
    5. Absence d'EPI : le salarié utilisant le nettoyeur haute pression ne porte ni lunettes de protection (ou écran facial) ni protections auditives.

    Je dois utiliser un échafaudage de pied pour ce type de travaux.

    FAUX L'échafaudage de pied est une solution adaptée mais pas la seule. En fonction des contraintes du chantier et de son environnement, il est également possible d'utiliser une PEMP à bras articulé ou à ciseaux, une plate-forme sur mât ou suspendue. Une évaluation des risques et une observation exhaustive de la façade (balcons, décrochements, accès en pied…) permettront de déterminer l'équipement le mieux adapté. Il ne faut pas négliger le risque d'endommagement du câble durant la phase de montage/démontage de l'échafaudage, si c'est cette solution qui est retenue.

    Je peux effectuer ces travaux sans DICT.

    VRAI Dans ce cas de figure, l'entreprise exécutant les travaux doit :- réaliser une analyse de risque pour une intervention à moins de 0,5 mètre d'un réseau isolé sous tension,- informer l'exploitant, via la procédure DT-DICT en précisant dans le descriptif de la tâche susceptible d'avoir une incidence sur le câble isolé et sa connectique : jet d'eau sous pression. Le code travaux qui doit être utilisé est FAC (travaux sur toitures et façades),- informer l'exploitant dans le cas du mauvais état apparent de l'isolant du câble,- préciser aux salariés l'interdiction d'utiliser le nettoyeur haute pression sur le câble, même protégé.

    Le câble électrique isolé doit être protégé.

    VRAI L'isolation du câble ne constitue pas une protection mécanique suffisante. Dans le cadre de la procédure DT-DICT, le responsable du projet demandera à l'exploitant une protection du câble ou son décrochage pendant la phase de travaux. Un délai de neuf jours est nécessaire pour la réponse à la DICT dématérialisée et l'exploitant précisera le délai pour la réalisation de la protection du câble.

    Le nettoyage haute pression nécessite des EPI adaptés

    VRAI Les EPI nécessaires durant cette tâche visent principalement deux risques : la projection d'eau et d'éclats de façades dégradés et le bruit. L'opérateur devra donc être équipé de vêtements étanches de type ciré, de gants, d'un casque de protection, de lunettes de protection ou d'un écran facial, de bottes de sécurité et de protections auditives.

    A RETENIR !

    1. Je travaille à l'abri de protections collectives.
    2. Je réalise, préalablement aux travaux, une déclaration d'intention de commencement de travaux.
    3. Je n'utilise pas le nettoyeur haute pression sur le câble.
    4. Je porte tous les EPI nécessaires.

    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies. Ceux-ci nous permettent de connaitre votre profil preventeur et d’ainsi vous proposer du contenu personnalisé à vos activités, votre métier et votre entreprise. En savoir plus