Element_24/Action/Ajouter/Noir Created with Sketch.
Montage d'échafaudage

Dans un communiqué publié le 19 septembre dernier, le ministère du Travail a détaillé les résultats de l’Inspection du travail pour le premier semestre de l’année 2019. Sur cette période, les agents de contrôle de l’Inspection du travail ont réalisé 147 607 interventions, soit la moitié de l’objectif annuel (300 000).

Prévenir les chutes de hauteur

Parmi ces contrôles, 21 120 ont concerné la prévention des chutes de hauteur . Entre le 1er janvier et le 30 juin, vingt-huit accidents du travail mortels ont été recensés à la suite de chutes de hauteur. « La prévention des chutes de hauteur est un enjeu majeur pour les pouvoirs publics », note le ministère dans son communiqué. Les contrôles ont porté notamment sur les chantiers et le respect des dispositifs de sécurité (garde-corps, échafaudages…).

Le risque amiante en ligne de mire

La prévention du risque amiante a, quant à elle, entraîné 8 275 interventions. Les contrôles ont essentiellement porté sur la réglementation en matière de travaux exposant à l’amiante, notamment dans la construction, ainsi que sur la mise en œuvre de dispositifs de protection prévus pour les travailleurs. « L’amiante est à l’origine de plus de 1 000 décès chaque année », rappelle le ministère.

Au total, quelque 182 accidents du travail mortels ont été dénombrés par les services du ministère du Travail au premier semestre 2019. Enfin, face à des situations de danger grave et imminent risquant d’entraîner un accident, l’Inspection du travail a prononcé 2 803 arrêts de chantiers ou d’activité.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies. Ceux-ci nous permettent de connaitre votre profil preventeur et d’ainsi vous proposer du contenu personnalisé à vos activités, votre métier et votre entreprise. En savoir plus