Element_24/Action/Ajouter/Noir Created with Sketch.
    Perçage en présence d'amiante

    Comment, face à une intervention en sous-section 4, s’approprier un geste technique, l’exécuter dans le cadre d’un mode opératoire éprouvé et obtenir des résultats de faible empoussièrement ? Les règles de l’art amiante s’inscrivent dans la continuité de la campagne Carto Amiante, qui a permis d’établir une cartographie représentative de l’empoussièrement amiante des processus de travail les plus courants du BTP en sous-section 42.

    « Avec les règles de l’art SS4, nous allons plus loin en rendant plus concrètes les préconisations issues de ces mesures en les mettant en œuvre de manière opérationnelle sur les chantiers. Pour cela, les préconisations sont transformées en fiches illustrées, centrées sur le geste métier, reconnues et portées par le plus grand nombre », explique Mickaël Veillet, responsable d’opération amiante à la Direction technique de l’OPPBTP.

    Par des professionnels, pour des professionnels

    Afin d’homogénéiser ces modalités d’intervention et d’en faire de véritables pratiques de référence, des entreprises ont été invitées à participer à la rédaction de ces fiches. Une vingtaine de situations courantes de travail lors d’interventions d’entretien et de maintenance en SS4 ont été passées au crible. Celles-ci concernent des métiers représentatifs du secteur : les couvreurs, les peintres, les soliers, les façadiers, les plâtriers, les maçons, les plombiers, les électriciens et les carreleurs.

    « De mai 2018 à janvier 2020, des groupes de travail ont été organisés dans huit régions. Chacun a réuni quatre entreprises, deux adhérentes de la Capeb et deux de la FFB. Le but de ces ateliers, à la façon d’un brainstorming, était de partager les retours d’expérience et de décrire les gestes techniques réalisés dans des situations données. » Les représentants des entreprises présentes se sont employés à décrire les différentes étapes d’une intervention en SS4 dans un cadre réglementaire et garantissant un faible niveau d’empoussièrement. Le résultat, très concret et pratique, se traduit par des fiches largement illustrées.

    Des fiches simples et pédagogiques accessibles sur internet

    Né de discussions au sein du Plan recherche et développement amiante (PRDA), le projet est piloté par l’OPPBTP, en partenariat avec la Capeb et la FFB. Il est par ailleurs soutenu financièrement par le Programme d’action pour la qualité de la construction et la transition énergétique (Pacte). La première dizaine de fiches validées par le comité d’approbation, réunissant des acteurs représentatifs de la filière et des pouvoirs publics, a été diffusée début décembre sur le site www.reglesdelartamiante.fr. « Simple et pédagogique, chaque fiche présente les étapes d’intervention sur le chantier, à savoir, la préparation, l’intervention, le repli et la décontamination », précise Mickaël Veillet. Afin de favoriser le partage des bonnes pratiques, chaque fiche peut être téléchargée en format PDF, imprimée ou envoyée directement par mail à un collaborateur.

    ZOOM SUR - Une recherche intelligente

    Le site web dédié aux règles de l’art amiante dispose d’un moteur de recherche intelligent. Recherches et accès peuvent s'effectuer soit par la technique (décapage ou perçage), soit par les métiers (peintre, maçon, électricien…) ou directement par la fiche déjà identifiée par l’utilisateur potentiel. La possibilité est donnée de communiquer avec l’OPPBTP pour trouver une fiche ou effectuer une demande de nouvelle fiche, qui sera remontée au comité d’approbation.

    Consulter le site Règles de l'art amiante

    Des règles à s'approprier

    Destinées autant à l’encadrement pour l'organisation du chantier qu’aux opérateurs, les fiches sont volontairement descriptives et illustrées. Elles ont d’ailleurs vocation à être affichées sur le lieu même de l’intervention afin de faciliter leur appropriation. « Il y a dans ce projet un côté pédagogique, une volonté de rendre ces informations accessibles à des entreprises formées au risque amiante réalisant des opérations d’entretien et de maintenance. À l’entreprise, ensuite, de s’approprier ces règles de l’art et de les intégrer dans son propre mode opératoire. »

    De plus, les nouvelles solutions opérationnelles décrites dans ces fiches permettent d’adapter les moyens de protection collective et les équipements de protection individuelle nécessaires à chaque type d’intervention, voire de les alléger. C’est le cas des « fiches d’intervention ponctuelle », dédiées à des interventions de courte durée, non répétitives et de faible empoussièrement, pour lesquelles un seul opérateur est requis. Ces fiches, dont la liste de matériel est moins contraignante, permettent néanmoins de sensibiliser les professionnels à la nécessité absolue de mettre en place des mesures de protection dès lors qu’ils interviennent en présence d’amiante.

    À terme, au fur et à mesure de l’incrémentation du site, une cinquantaine de fiches devraient être consultables. Il sera également complété par deux modules en « serious game » avec pour objectif des mises en situation permettant aux opérateurs de visualiser et s’approprier les règles de l’art amiante SS4 avant une intervention ou en formation. A découvrir !

    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies. Ceux-ci nous permettent de connaitre votre profil preventeur et d’ainsi vous proposer du contenu personnalisé à vos activités, votre métier et votre entreprise. En savoir plus