Element_24/Action/Ajouter/Noir Created with Sketch.

    Impact en prévention

    • L’amélioration du système d’aspiration a permis de diminuer de façon importante l’empoussièrement de l’atelier et donc les risques associés.

    • Les conditions de travail se trouvent, par ailleurs, grandement améliorées : l’atelier est plus propre, le sol moins glissant et moins encombré, la circulation plus sûre et plus aisée, et les anciens ensacheurs soigneusement encoffrés sont devenus presque silencieux.

    Respecter la VLEP en améliorant le système d’aspiration centralisé

    Afin d’étudier l’efficacité de son système d’aspiration centralisé pour respecter la valeur limite d’exposition professionnelle (VLEP), cette entreprise familiale de fabrication et de pose de menuiseries et de mobiliers a consulté l’OPPBTP. L’audit a révélé que l’équipement, bien que suffisamment puissant, présentait des défauts de conception et d’équilibrage, qui pénalisaient son efficacité. L'entreprise a donc décidé de modifier l’ensemble des modes opératoires de son atelier afin d’améliorer les conditions de travail, d'hygiène et de sécurité de ses salariés, en renouvelant également son parc machine vieillissant.

    <i>Grâce aux améliorations effectuées dans son système d’aspiration, l’entreprise respecte la valeur limite d’exposition professionnelle à l’intérieur de ses ateliers.</i> Grâce aux améliorations effectuées dans son système d’aspiration, l’entreprise respecte la valeur limite d’exposition professionnelle à l’intérieur de ses ateliers. © OPPBTP

    Avant

    La limite de 1 mg/m3 d’exposition aux poussières, largement dépassée

    Des signes d’empoussièrement évidents dans l’atelier démontraient, sans avoir besoin de la mesurer, que la valeur limite d’exposition professionnelle (VLEP) de
    1 mg/m3 sur huit heures d’exposition était largement dépassée. En plus du risque pour la santé des salariés exposés, cette poussière, une fois déposée au sol, créait des risques de glissade. Elle altérait également la qualité des vernis et nécessitait des nettoyages répétés des ouvrages en cours de montage ou en préparation de livraison.

    Après

    Une atmosphère assainie

    Les améliorations apportées au système d’aspiration permettent, à présent, aux opérateurs de travailler dans une atmosphère saine.

    Prévention & performance

    Ces informations proviennent des études terrain « Prévention et Performance ».

    Impact sur les risques

    Impact qualité et RSE

    Qualité

    Le travail en milieu propre permet un rendu de meilleure qualité, tant au niveau de la précision, de la finition et des applications de revêtements tels que les apprêts, les peintures et les vernis.

    Développement durable

    Le système d’aspiration étant plus efficace, les poussières dans l’atmosphère sont beaucoup moins importantes.

    Performance de cette solution

    Rendement (gains / coûts)

    Pour 1 euro investi, cette solution génère 1,41 euro de gains.

    Bilan par salarié/an

    L’économie par salarié s’élève à 371 euros chaque année.

    Économie réalisée

    L’économie globale est de 25 985 euros (gains - coûts).

    Bilan économique

    Coût

    Achats

    21 105 €

    Formation

    686 €

    Installation

    14 700 €

    Total Coûts

    63 991 €

    Gains

    Production

    89 976 €

    Total Gains

    89 976 €

    Coût

    Achats

    21 105 €

    Nouveau filtre

    1 800 €

    Prix des accessoires

    2 700 €

    Utilisation d'un broyeur avec la nouvelle filtration

    16 605 €

    Formation

    686 €

    Formation de 7 menuisiers à l'utilisation de la nouvelle aspiration

    686 €

    Installation

    14 700 €

    Modification de la toiture du local pour faire passer le nouveau système d'aspiration

    1 000 €

    Coût du vibrateur installé

    750 €

    Coût de l'encoffrement de l'aspiration centrale

    3 000 €

    Frais d'insonorisation

    2 000 €

    Raccordement des machines au nouveau système

    7 950 €

    Total Coûts

    63 991 €

    Gains

    Production

    89 976 €

    Nettoyage de l'atelier d'un quart d’heure hebdomadaire à 5 menuisiers

    89 976 €

    Total Gains

    89 976 €

    Période envisagée : 10 ans

    Effectif concerné : 7 personnes

    L’entreprise enregistre un gain de temps non négligeable : le nettoyage quotidien était estimé à une demi-heure par jour pour sept menuisiers. Il est passé à un quart d’heure hebdomadaire à cinq. Ceci compense largement le nettoyage annuel de tout l’atelier par une entreprise spécialisée.

    Les solutions en relation

    Besoin d'aller plus loin

    Mettez en place des actions de prévention sur vos chantiers

    Voir vos situations de travail

    Retrouvez notre catalogue de formation

    Accéder

    Cette page a-t-elle répondu à vos questions ?

    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies. Ceux-ci nous permettent de connaitre votre profil preventeur et d’ainsi vous proposer du contenu personnalisé à vos activités, votre métier et votre entreprise. En savoir plus