Element_24/Action/Ajouter/Noir Created with Sketch.

    Maîtriser le niveau sonore des machines grâce à l’encoffrement

    Les principales nuisances sonores générées par les corroyeuses et moulurières sont dues à des phénomènes aérodynamiques et s’apparentent à un bruit de sirène, ce qui les rend difficilement supportables. L’encoffrement partiel ou complet des machines représente une solution efficace non seulement en termes de réduction du bruit mais aussi vis-à-vis des risques d’origine mécanique encourus par les opérateurs. Si les machines récentes l’intègrent dans leur conception, vous pouvez réaliser vous-même ce dispositif dans le cas d’un modèle plus ancien. Un capotage bien réalisé vous permettra de ramener le niveau sonore à l’extérieur de l’enceinte à 80 dB(A).

    Avant de réaliser l'enceinte, remplacez les porte-outils avec arêtes tranchantes droites par des porte-outils à arêtes tranchantes biaises, hélicoïdales ou encore fragmentées et décalées angulairement. Ainsi, vous diminuez, en cours d’usinage, les niveaux sonores aux basses fréquences.

    En termes d'aménagement, prévoyez un espace intérieur bien dégagé et clair afin de faciliter les interventions de maintenance et de réglage de la machine, avec un volume suffisant pour éviter l’échauffement des moteurs électriques. Placez les organes de commande à I’extérieur de l’enceinte. Par ailleurs, prenez les mesures nécessaires pour prévenir les risques d’incendie (saillies biaises ou verticales, éclairage artificiel étanche, système d’ouverture du type antipanique ou magnétique, etc.).

    Conformité à la Directive machines

    La conformité à la Directive machines en vigueur est requise lors de la mise sur le marché des machines à bois et devra perdurer lors des aménagements successifs de celle-ci. Toute modification ultérieure en vue d’aménager cette machine au travail à effectuer s’inscrira dans une logique d’analyse des risques avant transformation. Le guide ministériel 2019 permet de modifier la machine ou un ensemble de machines reliées entre elles tout en respectant la réglementation.

    Matériaux et modes opératoires : nos conseils pour concevoir votre enceinte

    Pour le capotage, employez des matériaux lourds et rigides associés à un traitement acoustique intérieur à base de laine de verre protégée contre les chocs par du métal déployé ou de la tôle largement perforée.

    Réalisez les sas d’entrée et de sortie des pièces de bois de façon à avoir une section aussi faible que possible, compatible avec les sections de bois les plus fortes. Ces tunnels auront une longueur ajustée aux longueurs de bois les plus courts, de façon à permettre leur entraînement mécanique, et seront traités acoustiquement.

    L’aspiration sur ces machines entraînant un volume d’air important, ménagez une entrée d’air suffisante permettant d’éviter une dépression à l’intérieur de l’enceinte. Équipez le sas d’entrée d’air d’un silencieux à baffles parallèles pour contenir le bruit à l’intérieur de l’enceinte.

    Enfin, dans la mesure du possible, limitez le nombre de ponts phoniques.

    Pour en savoir plus

    Téléchargez la fiche prévention « Encoffrement des corroyeuses et des moulurières ».

    Les solutions en relation

    Besoin d'aller plus loin

    Mettez en place des actions de prévention sur vos chantiers

    Voir vos situations de travail

    Retrouvez notre catalogue de formation

    Accéder

    Cette page a-t-elle répondu à vos questions ?

    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies. Ceux-ci nous permettent de connaitre votre profil preventeur et d’ainsi vous proposer du contenu personnalisé à vos activités, votre métier et votre entreprise. En savoir plus