Element_24/Action/Ajouter/Noir Created with Sketch.

    Caractéristiques des garde-corps périphériques temporaires

    Les garde-corps figurent parmi les moyens de protection contre les chutes liées aux travaux temporaires de hauteur.

    La réglementation indique que les garde-corps sont rigides, intégrés ou bien fixés de manière sûre. Ils offrent une résistance appropriée. On les place à une hauteur comprise entre 1 m et 1,10 m. Ils comportent au moins une plinthe de butée de 10 à 15 cm, une main courante et une lisse intermédiaire à mi-hauteur. Pour simplifier, on se référera à la norme NF EN 13374 +A1 de décembre 2018.

    Garde-corps périphérique de classe A

    Définitions à connaître
    • Garde-corps périphérique : ensemble de composants destinés à protéger les personnes contre les chutes vers un niveau inférieur et à retenir des matériaux. Un garde-corps périphérique comprend au moins une lisse haute et une lisse intermédiaire ainsi qu’une plinthe.
    • Protection intermédiaire : elle est constituée d’une structure de treillis ou d’un filet de sécurité entre la lisse haute et la surface de travail.
    • Plinthe : placée sur la surface de travail, cette planche est spécialement prévue pour empêcher la chute de matériaux, de personnes.
    • Potelet : c’est le principal élément vertical du garde-corps périphérique, auquel sont fixées les lisses et les plinthes.
    • Hauteur de chute : distance verticale entre le point où pourrait se tenir une personne et le point le plus bas du dispositif de protection contre les chutes.
    • Hauteur du garde-corps périphérique : distance entre le point le plus élevé de la lisse haute et la surface de travail, mesurée perpendiculairement à la surface de travail.
    • Surface de travail : c’est la zone sur laquelle l’opérateur se tient, circule et travaille.
    • Contrepoids : composant destiné à empêcher le glissement ou le renversement du garde-corps périphérique.

    Classification des garde-corps périphériques temporaires

    Les garde-corps périphériques temporaires spécifiés dans la norme NF EN 13374+A1 se déclinent en trois classes différentes.

    • Classe A : on utilise ces garde-corps lorsque l’angle d’inclinaison de la surface de travail par rapport à l’horizontale est inférieur à 10°. Ils supportent une personne, possèdent une main courante pour faciliter le déplacement et arrêter une personne lorsqu’elle se déplace en direction du garde-corps ou chute sur celui-ci.
    • Classe B : on utilise ces garde-corps lorsque l’angle d’inclinaison de la surface de travail par rapport à l’horizontale est inférieur à 30° sans limitation de hauteur de chute. Ou 60° si la hauteur de chute est inférieure à 2 m. Ils reprennent les propriétés des produits de classe A mais ils arrêtent également une personne en cas de glissade sur une surface en pente raide.
    • Classe C : on utilise ces garde-corps lorsque l’angle d’inclinaison de la surface de travail par rapport à l’horizontale est compris entre 30° et 45° sans limitation de hauteur de chute. Ou entre 45° et 60° si la hauteur de chute est inférieure à 5 m. Les garde-corps de classe C sont prévus pour résister à des forces dynamiques élevées.
    Classes et domaines d'utilisation des garde-corps.

    Matériaux constitutifs et résistance

    La norme NF EN 12811-2 indique les matériaux qui constituent le plus couramment les garde-corps : l’acier, le bois (seulement pour la plinthe) ainsi que le polyéthylène haute densité (PEHD), le polyamide (PA) et le polypropylène (PP) pour la protection intermédiaire. Quant aux matériaux des contrepoids, ils sont constitués de matières solides ainsi que de matériaux en grains ou fluides.

    La norme NF EN 13374+A1 décrit les exigences de performance des garde-corps selon la classe pour laquelle le fabricant les a conçus.

    Point de vigilance : le montage du garde-corps

    La facilité de mise en œuvre au montage-démontage constitue l'un des critères de choix du type de garde-corps, car même si ces opérations sont de courte durée elles doivent être menées avec précaution.

    Instructions d’utilisation et d’entretien des garde-corps

    Rassemblées dans un manuel d’utilisation et d’entretien, le fabricant fournit les instructions techniques. Ce document indique la liste et la description de tous les composants afin de faciliter leur identification, les instructions d’assemblage, les exigences pour la fixation à la structure, les instructions relatives au démontage des composants et à leur mode de manipulation, un relevé des restrictions d’utilisation, etc.

    Le fabricant déclare aussi la conformité de son produit à la norme NF EN 13374+A1 et en remet un exemplaire à l’acquéreur.

    Réglementation

    Les travaux temporaires en hauteur doivent être réalisés à partir d'un plan de travail conçu, installé ou équipé de manière à préserver la santé et la sécurité des travailleurs (article R4323-58 du Code du travail).

    Afin de prévenir les risques de chute, les travaux en hauteur à partir d'un plan de travail imposent la mise en place de mesures de protection collective, soit par des garde-corps intégrés ou fixés de manière sûre, rigides et d'une résistance appropriée, soit par tout autre moyen assurant une sécurité équivalente (article R4323-59 du Code du travail).

    Les garde-corps doivent être placés à une hauteur comprise entre un 1 m et 1,10 m et comporter au moins :

    1. une plinthe de butée de 10 à 15 cm, en fonction de la hauteur retenue pour les garde-corps ;
    2. une main courante ;
    3. une lisse intermédiaire à mi-hauteur.

    Lorsque ces dispositifs ne peuvent pas être mis en place, des dispositifs de recueil souples sont alors installés et positionnés de manière à permettre d'éviter une chute de plus de trois mètres (article R4323-60 du Code du travail).

    Enfin, lorsqu'aucune de ces mesures de protection collective n'est possible, la protection individuelle des travailleurs est assurée au moyen d'un système d'arrêt de chute respectant les conditions de l'article R4323-61 du Code du travail.

    Références normatives complémentaires

    Les solutions en relation

    Besoin d'aller plus loin

    Mettez en place des actions de prévention sur vos chantiers

    Voir vos situations de travail

    Retrouvez notre catalogue de formation

    Accéder

    Cette page a-t-elle répondu à vos questions ?

    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies. Ceux-ci nous permettent de connaitre votre profil preventeur et d’ainsi vous proposer du contenu personnalisé à vos activités, votre métier et votre entreprise. En savoir plus