Impact en prévention

    L’utilisation du moule de préfabrication nouvelle génération améliore sensiblement les conditions de travail des compagnons. D’abord par une forte diminution des risques de chute, ensuite par l’intégration d’outils ergonomiques qui réduisent les postures pénibles, les efforts à produire et, donc, les risques de TMS.

    Améliorer les conditions de travail grâce à la préfabrication foraine des poutres

    Depuis dix ans, cette entreprise privilégie la préfabrication de poutres sur ses chantiers, ou préfabrication foraine. Cette approche permet de maîtriser la production, le coût et la qualité des poutres, tout en gardant une certaine réactivité et de la flexibilité sur l’organisation par rapport à la préfabrication industrielle (aléas du fabricant, transport, matériaux…).

    Après avoir utilisé des versions communes de moule, l’entreprise décide de faire évoluer son outil de production, en partenariat avec un industriel local. Cette nouvelle génération de moule lui permet de gagner en productivité tout en diminuant la pénibilité et les risques précédemment générés par l’ancien matériel.

    Des outils ergonomiques pour réduire les efforts

    Le nouveau matériel permet notamment d’améliorer l’ergonomie de l’outil (hauteur de travail, accessibilité des éléments de réglages). Un système mécanisé de déplacement et de réglage des joues facilite la mise en œuvre tout en réduisant les efforts demandés à l’opérateur : les joues font aussi office de garde-corps. Des bacs de rangement intégrés à ces joues limitent les risques de chute d’objet et de plain-pied. De même, la mise en place de caillebotis au niveau du fond de moule réduit les opérations de manutention tout en supprimant le risque de chute.

    Des moules de préfabrication aux intérêts multiples

    Cette amélioration des conditions de travail des compagnons se double d’une hausse de la productivité. Elle permet à l’entreprise de produire 20 mètres linéaires de poutres. La nouvelle génération de moule peut également servir à la réalisation d’autres éléments de gros œuvre comme les longrines ou les linteaux.

    Avant

    Un moule ancienne génération, difficile à manipuler

    L’entreprise utilisait des moules de poutre depuis une dizaine d'années. Ces équipements d’ancienne génération présentaient des risques de chute de plain-pied, de chutes de hauteur, de manutention manuelle et de heurt. Ils provoquaient aussi chez les compagnons des postures contraignantes et demandaient des efforts physiques importants. Leur utilisation mobilisait deux compagnons à plusieurs étapes de la fabrication.

    Après

    Un moule de poutre conçu de façon ergonomique

    Le nouveau modèle de moule de poutre a été repensé pour être plus ergonomique (grâce à des commandes plus accessibles), plus confortable d’utilisation (grâce à la mécanisation) et plus sécurisé (présence de rangements, hauteur réduite, joues faisant office de garde-corps…). La productivité du moule est améliorée : un seul coffreur suffit pour les différentes phases de fabrication des poutres.

    Vue de profil - Evolution du moule de poutre Le nouveau moule permet de produire 20 mètres linéaires de poutres par jour.

    Phase de décoffrage L’entreprise installe le moule sur ses chantiers, et réalise les poutres à la demande.

    Impact sur les risques

    Performance de cette solution

    Rendement (gains / coûts)

    Pour 1 euro investi, cette solution génère 1,19 euro de gains.

    Retour sur investissement

    Environ 4 mois sont nécessaires pour que l’investissement soit amorti.

    Bilan par salarié/an

    Le gain par salarié s’élève à 1 228 euros par an.

    Économie réalisée

    L’économie globale est de 2 456 euros (gains - coûts).

    Bilan économique

    • Durée envisagée : 0,42 an
    • Effectif concerné : 2 personnes

    L’adoption d’un nouveau moule de préfabrication des poutres génère un bilan économique positif. En cas de location, le nouveau matériel est rentable à partir du 8e jour d’utilisation (soit 160 mètres linéaires de poutres, longrines ou linteaux).

    Coût

    Conception

    10 125 €

    Formation

    128 €

    Production

    2 500 €

    Total Coûts

    12 753 €

    Gains

    Installation

    256 €

    Production

    14 953 €

    Total Gains

    15 209 €

    Coût

    Conception

    10 125 €

    Réunion de projet

    10 125 €

    Formation

    128 €

    Formation à l'outil par l'équipementier / loueur

    128 €

    Production

    2 500 €

    Location des moules de poutres pour préfabrication foraine

    2 500 €

    Total Coûts

    12 753 €

    Gains

    Installation

    256 €

    Installation puis dépose du châssis et du sous-châssis

    256 €

    Production

    14 953 €

    Mise en place du fond de moule par les compagnons

    1 478 €

    Mise en place du fond de moule par le grutier

    2 338 €

    Déplacement des joues, réglages, serrage pour le coffrage et le décoffrage

    7 040 €

    Coulage béton et vibration (grutier)

    2 338 €

    Coulage béton et vibration (compagnons)

    1 760 €

    Total Gains

    15 209 €

    Besoin d'aller plus loin
    Vous voulez en savoir plus sur les troubles musculosquelettiques ?
    Consultez le zoom sur le risque
    Retrouvez nos formations pour améliorer les conditions de travail
    Accéder
    Cette page a-t-elle répondu à vos questions ?

    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies. Ceux-ci nous permettent de connaitre votre profil preventeur et d’ainsi vous proposer du contenu personnalisé à vos activités, votre métier et votre entreprise. En savoir plus