Element_24/Action/Ajouter/Noir Created with Sketch.

    Impact en prévention

    En diminuant les interventions sur toiture, le robot limite les possibles chutes en rive de toit, et au travers des fragiles tôles en fibrociment. Les conditions de travail pour les couvreurs sont améliorées. Cependant, en cas de longs rampants, un platelage intermédiaire est nécessaire. Cette particularité fait l'objet d'une réflexion en vue d'une amélioration.

    Les efforts physiques liés au nettoyage de la mousse à l’aide de grattoirs sont réduits. De plus, ce robot de nettoyage est équipé d’une jupe pour piéger les poussières, exposant ainsi moins les compagnons aux poussières d’amiante. Cet élément technique doit cependant être amélioré, et des mesures d’empoussièrement sont réalisées en parallèle afin de confirmer l’amélioration.

    Le nettoyage des toitures en tôles fibrociment sécurisé grâce au robot

    Spécialisée dans la rénovation de couvertures, cette entreprise est régulièrement confrontée au nettoyage de toitures en tôles fibrociment par grattage. Conscient de l’exposition de ses compagnons aux gestes répétitifs, aux possibles chutes de hauteur et aux fibres d’amiante, son dirigeant a recherché de nouveaux modes opératoires. Ses prospections l’ont orienté vers le robot de nettoyage Spartacus qui a généré un gain de temps immédiat et des conditions de travail plus sécurisées pour ses compagnons.

    Avant

    Un nettoyage des toitures ondulées au grattoir

    Les opérateurs procédaient par grattage des mousses en progressant sur les toitures en fibrociment à l’aide de platelage. Ce nettoyage au grattoir générait des positions inconfortables, des efforts physiques ainsi qu’une exposition aux poussières d’amiante. Les couvreurs pouvaient également chuter au travers du matériau et en rive de toit.

    Après

    Le robot effectue deux fois plus vite le nettoyage des toitures

    L’opération de grattage n’est plus réalisée par les couvreurs mais par un robot. Il progresse sur la toiture dans le sens de la pente et nettoie deux fois plus vite et plus efficacement les mousses sur les tôles ondulées. En revanche, lors d’opération sur de longs rampants, des platelages restent nécessaires afin de replacer le robot à la mi-pente.

    Impact sur les risques

    Impact qualité et RSE

    Qualité

    Sur revêtement synthétique, le recours au robot évite la mise en place d'un fongicide par pulvérisation dans la foulée.

    Développement durable

    Grâce à la mise en place d'une filtration des eaux de nettoyage, la dispersion de particules d'amiante dans l'air est réduite.

    Performance de cette solution

    Rendement (gains / coûts)

    Pour 1 euro investi, cette solution génère 1,70 euros de gain.

    Retour sur investissement

    L’investissement est amorti en moins de trois mois.

    Bilan par salarié/an

    L’économie par salarié est de 1 860 euros chaque année.

    Économie réalisée

    L’économie globale réalisée est de 5 581 euros (gains - coûts).

    Bilan économique

    Période envisagée : 1 an

    Effectif concerné : 3 personnes

    Ce présent bilan est réalisé sur l’exercice d’une année.

    • L’investissement du robot et son unité de filtration sous forme locative (4 800 euros) est largement compensé par rapport au temps économisé. Les frais d'entretien pour le nouveau procédé représentent 1 104 euros (filtre).
    • Grâce au robot, le temps de nettoyage est divisé par deux. Le gain tient compte des frais économisés liés à la location de la nacelle (1 485 euros), des EPI (1 125 euros) ainsi qu'au temps gagné (10 800 euros).
    • L’étude prend en compte également les gains issus de l’économie sur les achats de matériels et consommables (carburant, grattoirs) pour une somme de 135 euros.
    • Les frais de location du matériel (unité de décontamination, robot, unité de filtration) peuvent être optimisés grâce à une utilisation plus fréquente (l’étude ne portant que sur 6 utilisations/an).
    • La location (7 200 euros) et le montage-démontage (5 400 euros) de l'échafaudage, ainsi que la gestion des déchets (900 euros) et leur traitement (2 100 euros) ne sont pas pris en compte dans l'étude car ils ne font pas l'objet de différence notable en fonction de la méthode utilisée (nettoyage manuel ou robotisé). L'unité de décontamination est dans le même cas (2 940 euros).

    Le site reglesdelartamiante.fr offre des solutions opérationnelles en matière d'intervention sur Matériaux ou Produit Contenant de l'Amiante (MPCA) afin d'accompagner au mieux tous les professionnels du Bâtiment formés en sous-section 4.

    Vous y trouverez des fiches pratiques et scénarisées pour vous informer sur les bonnes pratiques à adopter dans des situations de travail identifiées par métier.

    Coût

    Décision

    650 €

    Formation

    720 €

    Production

    5 490 €

    Entretien

    1 104 €

    Total Coûts

    7 964 €

    Gains

    Achats

    45 €

    Décision

    13 500 €

    Total Gains

    13 545 €

    Coût

    Décision

    650 €

    Essais et contact revendeur

    150 €

    Recherche internet sur le produit

    500 €

    Formation

    720 €

    Prise en main du robot, réglages et essais

    720 €

    Production

    5 490 €

    Location du robot démousseur

    3 000 €

    Location du système de filtration

    1 800 €

    Temps passé à l'installation du robot et de l'unité de filtration

    600 €

    Consommation d'eau par le robot

    81 €

    Consommation d’électricité de l'unité filtrante

    9 €

    Entretien

    1 104 €

    Filtre tamis pour unité de filtration

    600 €

    Filtres pour traitement de l'eau

    504 €

    Total Coûts

    7 964 €

    Gains

    Achats

    45 €

    Grattoirs

    45 €

    Décision

    13 500 €

    Temps passé au démoussage

    10 800 €

    Location de la nacelle

    1 350 €

    Assurance de la nacelle

    135 €

    EPI amiante

    1 125 €

    Consommation de carburant pour la nacelle

    90 €

    Total Gains

    13 545 €

    Besoin d'aller plus loin

    Vous voulez en savoir plus sur le risque de chute de hauteur ?

    Consultez la page risque

    Retrouvez nos formations travaux en hauteur

    Accéder

    Cette page a-t-elle répondu à vos questions ?

    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies. Ceux-ci nous permettent de connaitre votre profil preventeur et d’ainsi vous proposer du contenu personnalisé à vos activités, votre métier et votre entreprise. En savoir plus