Element_24/Action/Ajouter/Noir Created with Sketch.

Définition de la PIR

La plate-forme individuelle roulante (PIR) est utilisée par un seul compagnon pour effectuer en hauteur des travaux :

  • de courte durée et répétitifs ;
  • à une hauteur de travail de 4 m maximum, ce qui correspond à une hauteur maximale de plancher de la plate-forme de 2,5 m.

Elle se déplace facilement à la main. La hauteur de la plate-forme est fixe ou réglable. Dans ce cas, le réglage s’effectue facilement à la main.

La PIR est équipée d’un moyen d’immobilisation et d’accès.

Caractéristiques de la PIR

Ossature

Pour faciliter son déplacement d’un chantier à l’autre, la PIR a des points de préhension adaptés pour la manutention à la grue sans risque de pertes de pièces. Bouchons, embouts ou trous de vidage empêchent l’eau de stagner dans les tubes et corps creux.

Accès

L’accès se fait par une échelle inclinée équipée d’une main courante prolongée jusqu’au sommet du garde-corps de la plate-forme.

Porte-outils

La PIR est équipée d’un bac à outils inamovible en service et stable.

Plancher de la plate-forme

Le plancher de la plate-forme a des dimensions suffisantes pour recevoir du matériel et faciliter le travail dans différentes postures. La surface minimale de la plate-forme est de 1,5 m2. Le plancher est assujetti à l’ossature. Il est protégé par des garde-corps réglementaires (lisse, sous-lisse et plinthe).

Équipements pour déplacer la PIR

La PIR se déplace de quatre manières :

  • manuellement, par un seul homme ;
  • par ses brancards et, à défaut de leur présence, par des pièces pouvant être tenues assez près du corps (50 cm à 60 cm, avec un diamètre de 20 mm à 40 mm) ;
  • par roulage via ses deux roues non orientables et non porteuses en utilisation ;
  • par grue.

Stabilité de la PIR

Aucune dimension du polygone d’appui n’est inférieure à la largeur du plancher. La surface d’appui peut être amplifiée à l’aide des stabilisateurs repliables. Ils sont verrouillés et en contact avec le sol lors de l’utilisation. Durant le roulage, on les replie. Pour assurer la stabilité de l’ensemble de la plate-forme, chargez le plancher d’un poids de 75 daN au milieu du grand côté du plancher et sur une surface de 30 cm x 30 cm contre la plinthe. L’effort de 45 daN est appliqué au milieu de la rive du plancher. Aucun appui ne doit décoller du sol pour être concluant. La résistance du plancher et des garde-corps est à la norme P 93-352.

Marquage réglementaire

Gravé sur la plinthe métallique ou un élément porteur horizontal, le marquage indique les charges du plancher et consignes.

Notice technique et d’utilisation de la PIR

La notice contient le sigle et le nom du fabricant, le n° du PV d’essai de type, la référence à la norme P 93-352, la hauteur maximale développée, la description du modèle, les charges admissibles et le guide d’utilisation (stabilisation, levage, roulage, etc.).

Pour en savoir plus

Téléchargez la fiche prévention Les plates-formes individuelles roulantes (PIR).

Réglementation relative aux travaux réalisés à partir d'un plan de travail

Les travaux temporaires en hauteur doivent être réalisés à partir d'un plan de travail conçu, installé ou équipé de manière à préserver la santé et la sécurité des travailleurs. A noter, le poste de travail doit permettre une exécution des travaux dans des conditions ergonomiques (article R4323-58 du Code du travail).

La prévention des chutes de hauteur à partir d'un plan de travail doit être assurée :
1° Soit par des garde-corps intégrés ou fixés de manière sûre, rigides et d'une résistance appropriée, placés à une hauteur comprise entre 1 m et 1,10 m et comportant au moins :
a) Une plinthe de butée de 10 à 15 cm, en fonction de la hauteur retenue pour les garde-corps ;
b) Une main courante ;
c) Une lisse intermédiaire à mi-hauteur ;
2° Soit par tout autre moyen assurant une sécurité équivalente (article R4323-59 du Code du travail).

Si jamais cette prévention ne peut être mise en oeuvre des dispositifs de recueil souples sont installés et positionnés de manière à permettre d'éviter une chute de plus de 3 m (article R4323-60 du Code du travail).

Enfin, lorsque des dispositifs de protection collective ne peuvent être mis en œuvre à partir d'un plan de travail, la protection individuelle des travailleurs est assurée au moyen d'un système d'arrêt de chute approprié ne permettant pas une chute libre de plus de 1 m ou limitant dans les mêmes conditions les effets d'une chute de plus grande hauteur (article R4323-61 du Code du travail).

Les solutions en relation

Besoin d'aller plus loin

Mettez en place des actions de prévention sur vos chantiers

Voir vos situations de travail

Retrouvez notre catalogue de formation

Accéder

Cette page a-t-elle répondu à vos questions ?

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies. Ceux-ci nous permettent de connaitre votre profil preventeur et d’ainsi vous proposer du contenu personnalisé à vos activités, votre métier et votre entreprise. En savoir plus