Element_24/Action/Ajouter/Noir Created with Sketch.

    Soudage au chalumeau : les bonnes pratiques

    Le stockage, la manutention et l’utilisation de bouteilles de propane, pour la réalisation de travaux de soudage au chalumeau, nécessitent de respecter des mesures de prévention et des bonnes pratiques afin de se prémunir des risques de brûlures, incendie, explosion.

    Organisez le chantier en prévoyant l’implantation des matériaux et des postes de travail.

    Établissez une consigne comprenant les mesures prévues pour prévenir et éteindre les incendies occasionnés, en particulier, par l'utilisation de gaz, de matériaux inflammables et de matériel de chauffage (chalumeaux à flamme notamment).

    Remettez cette consigne au personnel en la commentant et affichez-la sur les lieux de travail.

    Cette consigne traitera, notamment, des bonnes pratiques pour le stockage, la manipulation et la mise en œuvre des matériels et matériaux au poste de travail.

    Moyens d’accès et d’évacuation

    Veillez à organiser le travail sur la toiture de façon à laisser tous les accès utilisables en cas d’urgence. Ils ne doivent jamais être encombrés.

    Stockage des matériaux et produits

    Les matériaux et produits doivent être stockés en respectant les distances d'usage afin d'assurer la sécurité au poste de travail.

    Certains containers spécifiques peuvent être mis en place.

    Implantation des matériels et matériaux toits-terrasses. Implantation des matériels et matériaux toits-terrasses. ©Lipsum

    • Stockage des bouteilles de propane

    Stockez les bouteilles de gaz vides et pleines séparément, à l’abri du soleil et des intempéries.

    Maintenez-les debout, qu’elles soient pleines ou vides. Elles doivent être fixées pour ne pas tomber, par exemple en les plaçant dans un casier spécialement conçu à cet usage.

    Respectez, dans la mesure du possible compte tenu de la configuration de la toiture et de sa surface, les distances minimales suivantes :

    - 10 mètres entre les bouteilles vides et les bouteilles pleines ;
    - 10 mètres entre les bouteilles de gaz vides ou pleines et les autres matériaux inflammables ou déchets ;
    - 10 mètres entre les bouteilles de gaz stockées, vides ou pleines, et les poste de travail avec chalumeau.

    Eloignez les bouteilles le plus possible des accès et des voies d’évacuation ou de secours du chantier.

    Si possible, privilégiez leur stockage au sol plutôt qu’en toiture.

    • Manutention des bouteilles de propane

    Manutentionnez les bouteilles (pleines ou vides) avec précaution, en évitant les chocs.

    Ne jamais les jeter, même sur un tas de sable.

    Déplacez systématiquement les bouteilles non mises en service, munies de leur capuchon protecteur.

    Pour manutentionner les bouteilles à la grue, privilégiez des casiers de stockage adaptés pour le levage avec, si possible, un point d’élingage intégré. Sinon, utilisez des plateaux, ou autres dispositifs capables de retenir leur chute, avec arrimage des bouteilles.

    Pour manutentionner les bouteilles à niveau, manuellement, respectez les principes suivants :

    - pour les bouteilles non en service de 13 kg, la poignée solidaire du capuchon protecteur peut être utilisée, après s’être assuré que le capuchon est vissé à fond ;
    - pour les bouteilles non en service de 35 kg, utiliser un chariot porte-bouteilles ;
    - pour les bouteilles en service de 13 kg, utiliser une poignée vissée à la place du capuchon protecteur ou un dispositif offrant une sécurité équivalente ;
    - pour les bouteilles en service de 35 kg, utiliser un chariot porte-bouteilles.

    Pour les bouteilles en service, si ces dispositifs (poignée vissée ou chariot porte-bouteilles) ne peuvent être utilisés, fermer les robinets, démonter les flexibles et revisser les capuchons protecteurs.

    • Poste de travail, mise en service, utilisation et arrêt

    - Bouteilles de propane

    Le nombre de bouteille à chaque poste de travail est limité à une.

    Chaque bouteille en service est à maintenir debout, par exemple au moyen d’un chariot prévu à cet effet.

    Si possible, positionnez les bouteilles en usage au sol, plutôt qu’en toiture, en utilisant des rallonges adaptées de tuyau gaz et des raccords étanches.

    Ne pas réchauffer les bouteilles de gaz avec une flamme, employer des chiffons plongés au préalable dans l’eau chaude.

    Avant la mise en service, enlevez le capuchon protecteur, et :

    - assurez-vous que la bouteille ne présente aucune fuite en employant un produit moussant (ne jamais utiliser une flamme) ;
    - vérifiez que le bouchon de sécurité est en place et vissé à fond (filetage à gauche) ;
    - manœuvrez ensuite le robinet pour s’assurer qu’il fonctionne normalement, puis fermez-le en tournant à droite ;
    - dévissez le bouchon de sécurité du robinet ;
    - assurez-vous de la présence et du bon état du joint du détendeur ;
    - procédez au montage du détenteur et au raccordement du chalumeau.

    - Chalumeaux

    Assurez-vous que le robinet du chalumeau est fermé avant d’ouvrir le robinet de la bouteille de gaz.

    Contrôlez l’étanchéité de l’installation en employant un produit moussant (ne jamais utiliser une flamme).

    Un fort soutirage de gaz provoque un refroidissement du propane liquide, ce qui entraîne une diminution de pression. Dès le début du travail, et si nécessaire, couplez deux bouteilles pleines pour avoir un débit normal.

    Ne pas approcher la flamme du chalumeau près de matériaux ou matières inflammables. Ne pas orienter la flamme en veilleuse vers le revêtement d’étanchéité ou les tuyaux de gaz.

    Assurez-vous, si vous posez le chalumeau, qu’aucune torsion du tuyau d’alimentation ne risque de provoquer son renversement.

    Un extincteur doit toujours être à proximité du poste de travail. Assurez-vous qu’il est opérationnel.

    Éteignez systématiquement le chalumeau et fermez le robinet de la bouteille avant de quitter le poste de travail (même momentanément).

    Fermez le robinet de la bouteille après chaque usage.

    Avant de débrancher une bouteille de gaz, fermez son robinet et vérifiez qu’il n'existe pas de flamme ou de foyer en ignition à proximité (ne pas fumer).

    En cas d’incident sur l’installation, fermez immédiatement le robinet de la bouteille.

    Permis de feu

    Les travaux concernés par le permis de feu sont les travaux par points chauds générateurs d’étincelles ou de surfaces chaudes : opérations de découpage, meulage, de soudure (flamme ou air chaud).

    Dans tous les cas, ils nécessitent une analyse du risque décrivant les points de vigilance et les mesures de prévention associées.

    En cas de travaux d’entretien ou de réfection en site industriel ou immeuble de grande hauteur (IGH), un permis de feu doit être établi (obligation réglementaire ou imposition spécifique). Les travaux ne démarrent que lors du retour de ce document signé par le maître d’ouvrage.

    Feux de propane

    Extincteurs

    Optez pour les extincteurs à poudre de classe A.B.C. Ils sont adaptés aux feux de solides, de liquides ou solides liquéfiables et de gaz.

    Prévoyez un extincteur par poste chaud (chalumeau) et lors de l’utilisation de produits inflammables de capacité 6 kg.

    Enfin, privilégiez des extincteurs avec poignée spécifique pour la manutention ou l’utilisation de dispositifs de transport des extincteurs (sacs de transport, racks dans les véhicules…), afin de limiter les risques de percussion accidentelle lors des manutentions.

    Toute utilisation, même partielle, d’un extincteur nécessite une recharge de celui-ci. Toute percussion ou tout endommagement de l’extincteur oblige à une maintenance de celui-ci.

    Les extincteurs doivent faire l’objet d’inspections régulières (par exemple tous les trois mois) par toute personne utilisatrice de l’entreprise, afin de vérifier leur bon état extérieur, la pression pour les extincteurs à pression permanente, l’état des scellés de sécurité.

    Une maintenance annuelle, par une personne compétente d’un organisme certifié, est à réaliser. La mention de cette intervention figure sur l’extincteur. Contrôlez que la dernière date indiquée est de moins d’un an.

    Extinction des feux de propane

    Le personnel doit être formé et entraîné périodiquement à la lutte contre les feux de propane.

    Une bouteille de propane ne présente un risque d'explosion que si elle est surchauffée. En position debout, elle peut brûler au robinet sans autre dommage si la flamme ne la « lèche » pas. Il ne faut donc jamais la coucher car le propane liquéfié et enflammé se répandrait sur le sol, la surchaufferait et la ferait éclater.

    Conduite à tenir
    • En cas de fuite de gaz enflammé à la sortie du robinet de la bouteille

    Si le robinet n’a pas été endommagé, fermez-le, soit après avoir éteint la flamme au moyen d'un extincteur à poudre, soit en vous protégeant les mains à l'aide de linges mouillés et/ou de gants ignifugés.

    S'il est endommagé, ne cherchez pas à éteindre le feu. Protégez les abords et arrosez abondamment la bouteille au jet d'eau pour la refroidir jusqu'à épuisement du gaz.

    • En cas de fuite de gaz enflammé sur le reste de l'installation

    Fermez le robinet de la bouteille avant toute interven­tion pour éteindre le feu.

    Protection individuelle

    Équipez-vous des protections individuelles suivantes :

    • gants de protection contre les risques thermiques avec manchette assurant la liaison avec les manches du vêtement de travail ;
    • lunettes de protection avec coques latérales ;
    • chaussures de sécurité tige haute ;
    • vêtement avec haut manches longues et pantalon de taille adaptée (non flottant) en tissu majoritaire coton (par exemple 65 % coton et 35 % polyester) ;
    • casque avec trou d'aération et jugulaire, trois points d’attache ;
    • harnais antichute et système de liaison adapté à l’usage en configuration horizontale (longe avec enrouleur et absorbeur d’énergie).

    Important

    Évitez le contact de produits bitumineux avec la peau, car des affections cutanées pourraient en résulter. En cas de contact accidentel, nettoyez-vous les mains avec une crème lavante ou équivalent (Ne pas utiliser de solvants : white-spirit, essence trichloréthylène, etc.).

    Besoin d'aller plus loin

    Vous voulez en savoir plus sur les risques d'incendie ou d'explosion ?

    Consulter la page risque

    Retrouvez notre catalogue de formation

    Accéder

    Cette page a-t-elle répondu à vos questions ?

    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies. Ceux-ci nous permettent de connaitre votre profil preventeur et d’ainsi vous proposer du contenu personnalisé à vos activités, votre métier et votre entreprise. En savoir plus