Element_24/Action/Ajouter/Noir Created with Sketch.

    Impact en prévention

    L’achat du convoyeur améliore sensiblement les conditions de travail des salariés, en réduisant fortement le nombre d’opérations de manutention et le port de charges entre les différentes zones de l’atelier (cabine de peinture, local de séchage, zone de stockage).

    Le convoyeur supprime les manutentions intermédiaires

    Pour cette entreprise spécialisée dans la rénovation de bâtiments anciens et de patrimoine, la peinture est une phase importante pour assurer la protection et l’esthétique des menuiseries. Les opérations de manutention des pièces de menuiserie étant chronophages et répétitives, l’entreprise a décidé d’investir dans un convoyeur.

    Grâce à ce système, les menuiseries sont suspendues sur le convoyeur, qui les amène vers la cabine de peinture où elles peuvent être peintes sur les deux faces. Le séchage se fait sur les suspentes, tandis que le convoyeur transporte à vitesse lente (0,6 m par minute) les menuiseries pour la seconde couche. La qualité de la finition est meilleure et la suppression des manutentions intermédiaires fait gagner un temps précieux aux salariés. Ces derniers ont moins de charges à transporter : leurs conditions de travail s’améliorent immédiatement.

    Avant

    Des opérations manuelles répétitives et chronophages

    Les salariés assuraient à la force des bras la manutention des produits dans la cabine de peinture : des opérations qui prenaient du temps, puisqu’il fallait à chaque fois positionner les menuiseries, les retourner pour peindre la seconde face, les amener vers le local de séchage, et recommencer le processus pour la deuxième couche.

    Après

    Le convoyeur amène les menuiseries à la cabine de peinture

    Les menuiseries sont suspendues au convoyeur qui les amène à la cabine de peinture et les déplace lentement, le temps du séchage, avant la deuxième couche.

    La qualité des finitions est meilleure. Les menuiseries peuvent être stockées sur le convoyeur (longueur totale : 65 m), ce qui fait gagner une place précieuse dans l’atelier.

    <i>Le convoyeur transporte les menuiseries à la vitesse de 0,6 m/minute jusqu’à la cabine de peinture et les stocke ensuite sur les suspentes le temps du séchage.</i> Le convoyeur transporte les menuiseries à la vitesse de 0,6 m/minute jusqu’à la cabine de peinture et les stocke ensuite sur les suspentes le temps du séchage. ©OPPBTP

    <i>La cabine peinture en action avec les menuiseries sur le convoyeur.</i> La cabine peinture en action avec les menuiseries sur le convoyeur. ©OPPBTP

    Prévention & performance

    Ces informations proviennent des études terrain « Prévention et Performance ».

    Impact sur les risques

    Impact qualité et RSE

    Qualité

    La peinture et le séchage s’effectuent dans de meilleures conditions, améliorant la qualité de l’ouvrage.

    Performance de cette solution

    Rendement (gains / coûts)

    Pour 1 euro investi, la solution apporte 3,29 euros de gains.

    Retour sur investissement

    L’investissement est rentable au bout de quinze mois.

    Bilan par salarié/an

    L’économie réalisée par salarié est de 7 002 euros chaque année.

    Économie réalisée

    L’économie globale pour l’entreprise est de 56 018 euros (gains - coûts).

    Bilan économique

    Coût

    Conception

    500 €

    Achats

    20 800 €

    Installation

    2 640 €

    Entretien

    480 €

    Total Coûts

    24 420 €

    Gains

    Production

    80 438 €

    Total Gains

    80 438 €

    Coût

    Conception

    500 €

    Temps passé avec le fournisseur et les équipes de l'atelier

    500 €

    Achats

    20 800 €

    Fourniture d'un convoyeur neuf

    18 910 €

    Fabrication de crochets de suspentes de menuiserie

    440 €

    Fourniture des aciers pour la réalisation des crochets de suspentes

    100 €

    Vérification initiale de l'installation

    350 €

    forfait conommables EDF + huile de graissage

    1 000 €

    Installation

    2 640 €

    Installation du convoyeur

    2 640 €

    Entretien

    480 €

    coût des VGP

    480 €

    Total Coûts

    24 420 €

    Gains

    Production

    80 438 €

    gain de temps pour les peintures de chassis

    80 438 €

    Total Gains

    80 438 €

    Période envisagée : 4 ans

    Effectif concerné : 2 personnes

    Le retour sur investissement est très important pour cette solution. Le convoyeur représente certes un investissement de près de 24 000 euros sur quatre ans (entretien inclus), mais les gains de productivité sont très importants grâce à la suppression de nombreuses étapes intermédiaires et opérations de manutention. L’entreprise estime que, pour chaque menuiserie, le temps consacré aux opérations de peinture est passé de 2,4 heures à seulement 0,45 heure. Sur quatre ans, les gains financiers sont importants : plus de 56 000 euros. Les finitions sont plus qualitatives, ce qui améliore l’image de l’entreprise auprès de ses clients.

    Les solutions en relation

    Besoin d'aller plus loin

    Vous voulez en savoir plus sur les troubles musculosquelettiques ?

    Consulter la page risque

    Retrouvez nos formations pour améliorer les conditions de travail

    Accéder

    Cette page a-t-elle répondu à vos questions ?

    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies. Ceux-ci nous permettent de connaitre votre profil preventeur et d’ainsi vous proposer du contenu personnalisé à vos activités, votre métier et votre entreprise. En savoir plus