Impact en prévention

    L’amélioration des conditions de travail des opérateurs est avérée : la répétitivité de certains gestes (rotation du poignet) a disparu. De plus, un seul salarié est désormais affecté à cette tâche, ce qui diminue d'autant l'exposition des opérateurs aux risques de TMS.

    Le ligaturage des armatures facilité grâce à l’emploi du pistolet

    Dans le cadre de l’amélioration des conditions de travail sur ses chantiers, l’entreprise s’est dotée d’un pistolet à lier les armatures afin de limiter l’emploi de la tenaille. Ce pistolet facilite le ligaturage des armatures de dallage et de chaînage des futurs pavillons réalisés.

    La tâche étant désormais mécanisée, les poignets des opérateurs sont beaucoup moins sollicités.

    Enfin, grâce à cet investissement, un seul opérateur est monopolisé, contre trois lors de l’utilisation des tenailles, ce qui les libère pour d’autres tâches.

    Avant

    Une tenaille et du fil de fer pour lier les armatures

    Les opérateurs utilisaient chacun une tenaille et du fil de fer pour lier les armatures entre elles. Cette tâche était répétitive et longue. Pour 180 m² d'armatures à ligaturer, il fallait faire appel à trois opérateurs durant une matinée.

    Après

    Les opérations de ligaturage mécanisées avec, à la clé, une amélioration du rendement

    Les opérateurs utilisent un pistolet à lier les armatures qui est autonome avec sa batterie Li-ion. Cet appareil peut moduler sa capacité de ligature pour des armatures de diamètre de 8 à 42 mm selon les besoins. Pour lier 180 m² d'armatures, un seul opérateur est désormais sollicité durant une matinée.

    <i>En supprimant la répétition de certains gestes, le ligaturage des armatures avec un pistolet sollicite un seul opérateur au lieu de trois auparavant.</i> En supprimant la répétition de certains gestes, le ligaturage des armatures avec un pistolet sollicite un seul opérateur au lieu de trois auparavant.

    Impact sur les risques

    Performance de cette solution

    Rendement (gains / coûts)

    Pour 1 euro investi, cette solution génère 2,27 euro de gains.

    Retour sur investissement

    L’investissement est amorti en à peine deux ans.

    Bilan par salarié/an

    Le gain par salarié s’élève à 238 euros par an.

    Économie réalisée

    L’économie globale est de 3 573 euros (gains - coûts).

    Bilan économique

    Durée envisagée : 5 ans

    Effectif concerné : 3 personnes

    Cette action de prévention permet de diviser par trois le temps d'exécution de l'opération tout en améliorant les conditions de travail des opérateurs.

    En matière d'organisation, l'opération pour ligaturer les armatures ne sollicitant plus qu'un seul opérateur, deux autres sont donc libérés pour exécuter d'autres tâches.

    Coût

    Achats

    2 822 €

    Total Coûts

    2 822 €

    Gains

    Achats

    557 €

    Production

    5 838 €

    Total Gains

    6 395 €

    Coût

    Achats

    2 822 €

    Achat du pistolet à lier

    1 814 €

    Coût bobines de ligature pour pistolet

    1 008 €

    Total Coûts

    2 822 €

    Gains

    Achats

    557 €

    Achat des tenailles

    23 €

    Coût bobines de fil de fer pour tenaille

    534 €

    Production

    5 838 €

    gain de production

    5 838 €

    Total Gains

    6 395 €

    Besoin d'aller plus loin

    Vous voulez en savoir plus sur les troubles musculosquelettiques ?

    Consultez la page risque

    Retrouvez nos formations pour améliorer les conditions de travail

    Accéder

    Cette page a-t-elle répondu à vos questions ?

    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies. Ceux-ci nous permettent de connaitre votre profil preventeur et d’ainsi vous proposer du contenu personnalisé à vos activités, votre métier et votre entreprise. En savoir plus