Element_24/Action/Ajouter/Noir Created with Sketch.

    Des spécificités dont dépend la qualité du travail

    Utilisées pour la coupe rectiligne de tôles métalliques, les cisailles guillotines les plus utilisées sont à chargement manuel et comportent des éléments fixes ou mobiles : lames, serre-flan, porte-lame supérieur, table inférieure porte-lame, rouleaux de guidage, presseurs… En veillant au fonctionnement et au réglage adéquat de ces équipements en fonction des caractéristiques du matériau utilisé, vous obtiendrez une coupe aussi précise et régulière que possible.

    Les organes de commande jouent aussi un rôle important en termes de qualité et d’ergonomie. Ils sont regroupés sur un coffret ou un pupitre, avec souvent un écran de visualisation des paramètres de réglage, tandis que la commande de la machine se fait au pied à l’aide d’une pédale. Attention, les parties mobiles constituant les organes de réglage des butées arrière doivent être protégés par un carter-enveloppe. Des aménagements à l’arrière de la machine permettent de récupérer les tôles coupées en toute sécurité.

    Vous pouvez équiper la table de barreaux pour améliorer la position des mains lors de l’aménagement manuel des tôles. D’autres accessoires peuvent être utilisés, tels que règles d’équerre pour les tôles non rectangulaires, barreaux à billes, supports avant, équerres orientables…

    Les dispositifs de sécurité intégrés sur les machines

    Les opérateurs qui travaillent avec des cisailles guillotines sont exposés à des risques de cisaillement, de sectionnement, d’écrasement des membres supérieurs auxquels s’ajoute le risque de coupure sur les arêtes des tôles.

    Les machines intègrent des dispositifs pour les prévenir : protecteurs fixes à l’avant et sur les côtés, plan incliné ou tapis d’évacuation à l’arrière, distance de sécurité conforme entre le bord du protecteur et le presseur et, enfin, systèmes d’arrêt « coup de poing ». Assurez-vous également d’empêcher l’accès aux lames et aux autres éléments mobiles depuis la face arrière, par exemple avec des protections latérales et des cellules photoélectriques autocontrôlées.

    Votre cisaille guillotine doit être fournie avec une déclaration de conformité établie par le fabricant, une notice d’instructions, et elle doit être dotée d’un marquage réglementaire.

    Veillez enfin à l’affichage des consignes de sécurité propres à l’utilisation de la machine et au poste de travail, ainsi qu'à la mise à disposition de protections individuelles : gants, chaussures de sécurité, tablier de métallier en cuir, casque anti-bruit.

    Pour en savoir plus

    Téléchargez la fiche prévention Cisaille guillotine.

    Réglementation sur la ventilation des locaux à pollution spécifique

    Ventilation des locaux à pollution spécifique

    Pour mémoire, pour chaque local à pollution spécifique la ventilation doit être réalisée et son débit déterminé en fonction de la nature et de la quantité des polluants ainsi que, le cas échéant, de la quantité de chaleur à évacuer, sans que le débit minimal d’air neuf puisse être inférieur aux valeurs fixées à l’article R4222-6. (article R4222-11 du Code du travail). À noter, les valeurs de l'article R4222-6 sont fixées à 45m3/h pour les ateliers et locaux avec travail physique léger tandis qu'elles sont fixées à 25m3/h pour les bureaux et locaux sans travail physique.

    Les solutions en relation

    Besoin d'aller plus loin

    Mettez en place des actions de prévention sur vos chantiers

    Voir vos situations de travail

    Retrouvez notre catalogue de formation

    Accéder

    Cette page a-t-elle répondu à vos questions ?

    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies. Ceux-ci nous permettent de connaitre votre profil preventeur et d’ainsi vous proposer du contenu personnalisé à vos activités, votre métier et votre entreprise. En savoir plus