• Ajouter à mes favoris (espace e-prévention)
  • Imprimer
  • Grossir le corps de texte Diminuer le corps de texte
  • Partager

Covid-19 : Kiloutou active le plan de réouverture de son réseau

Laurent Duguet - Mise à jour le 05/05/2020 15:30

Le loueur de matériels Kiloutou a mis au point un plan de relance basé sur un protocole de sécurité conçu avec le guide de préconisations sanitaires de l’OPPBTP.

Agence Kiloutou

 

Dès aujourd’hui, grâce au plan de relance de son réseau, le loueur de matériels Kiloutou aura effectué la réouverture de 300 agences, couvrant 100 % du territoire national, sur un total de 427 réparties dans quatorze régions. Au lendemain des annonces du président de la République sur le confinement, l’activité du réseau a cessé : « Le 17 mars, nous avons fermé l’ensemble des agences pour sécuriser tous nos équipiers », explique Lionel Wallet, directeur du réseau Kiloutou France. Le loueur a récupéré le matériel présent sur les chantiers, soit 20 à 25 % de son parc. Comme l’explique Sébastien da Silva, directeur régional du périmètre Ile-de-France Nord – 250 équipiers pour 24 agences – cette phase a été déclinée en deux volets : « Les clients ont pu contacter les directeurs de groupes d’agences concernés pour ramener les matériels de petites et moyennes tailles sur les parkings des agences. Pour les matériels plus imposants, une cellule dédiée a organisé les transports et rapatrié les engins. » Durant cet arrêt, les comités de direction de chaque région ont assuré un service minimum pour répondre aux inquiétudes des clients et ont proposé une aide gracieuse à une trentaine d'hôpitaux en fournissant des groupes électrogènes, des systèmes de chauffage, des tentes, des bancs…

Servir le client sans contact direct

Ce temps entre parenthèses a permis à Kiloutou d’élaborer un plan de relance national : « Nous avons mis en œuvre un protocole de sécurité, en parfaite adéquation avec le guide de l’OPPBTP paru postérieurement, poursuit Lionel Wallet. La différence notable portait sur l’usage des masques, mais à ce moment-là, nous étions en situation de pénurie. Comme les distanciations sociales et les gestes barrières étaient la base du protocole de Kiloutou, les masques pouvaient ne pas être utilisés. » Aux déplacements fléchés avec zones tampons et gestion des flux, dans les ateliers, les locaux d’agences, jusqu’au réfectoire et la machine à café, s’ajoutent des mesures pour permettre aux clients de louer sereinement : réservation obligatoire par téléphone, retraits et retours « sans contact » en mode drive sur le parking des agences, livraisons et reprises « sans contact » sur les chantiers, double nettoyage du matériel – sur tous les points de contact – d’abord à l’aide un détergent puis d’un désinfectant.

Réouverture testée sur quatre agences pilotes

La réouverture a été testée avec succès, à partir du 2 avril dernier, sur quatre agences pilotes, celles de Créteil (Val-de-Marne), Herblay (Val-d’Oise), Bordeaux-Lac (Gironde) et Marcq-en-Barœul (Nord). « L’avant-veille de l’ouverture, chaque agence a reçu une palette de consommables EPI tandis que la direction a organisé les circuits de déplacements des équipiers au sein de l’agence et des clients sur le parking, souligne Lionel Wallet. À J-1, elle a présenté le protocole de sécurité aux équipiers, basé sur l’évitement de tout contact direct avec le client. »

Au 24 avril, 71 agences ont rouvert selon ce plan de relance strict. Désormais, les directeurs des groupes d’agences se chargent, en lien avec la direction régionale, de rouvrir les sites. À raison de quatre à cinq personnes par agence, aux horaires d’ouverture définis, avec des clients restant dans leur véhicule, le redéploiement est bien engagé : « Pour respecter le protocole, il convient de bien maîtriser le timing entre la commande, par mail, et le paiement à distance », poursuit le directeur du réseau Kiloutou France. À Herblay, Sébastien da Silva dresse un premier bilan : « Nous avons atteint 50 % de notre activité habituelle et nous préparons l’accompagnement de la reprise de début mai avec, entre autres, des demandes d’équipements de chantier. » Un message encourageant pour l’ensemble du réseau.

*Les informations au sujet de l’épidémie de Covid-19 évoluent rapidement. Ces propos ont été recueillis le 24 avril 2020.



  • Ajouter à mes favoris (espace e-prévention)
  • Imprimer
  • Grossir le corps de texte Diminuer le corps de texte
  • Partager

Téléchargez le magazine PréventionBTP

Magazine Prévention BTP - N 240- Avril 2020

Abonnez-vous à la newsletter !

Restez connecté à la prévention en vous inscrivant à notre newsletter et recevez tous les mois en exclusivité toute l'actualité de la prévention dans le BTP.