• Ajouter à mes favoris (espace e-prévention)
  • Imprimer
  • Grossir le corps de texte Diminuer le corps de texte
  • Partager

Covid-19 : en pleine pandémie, Loxam redimensionne son activité

Laurent Duguet - Mise à jour le 15/04/2020 18:50

Pour accompagner les entreprises du BTP, le loueur Loxam a adapté son réseau d’agences en veillant à la sécurité de tous avec des règles adaptées à la crise du Covid-19.

Zone de retour de matériel dans une agence Loxam

 

« Notre capacité de montée en charge est proche de celle d’avant le confinement. Nous avons assemblé des process robustes pour adapter nos modes opératoires », indique Olivier Grisez, directeur général Rental France–Loxam, qui peut être satisfait de la capacité du loueur à s’être organisé dans un contexte totalement inattendu. « Le 16 mars, en l’espace de quelques heures, 80 % de l’activité s’est arrêtée. Nous avons adapté nos organisations et procédures pour sécuriser nos collaborateurs tout en gérant le retour des équipements dans les meilleures conditions », ajoute-t-il. Une part « significative » du parc, restée sur des chantiers – entre autres des locations longue durée – a été mise en sécurité avec le maintien de la garde juridique aux clients concernés.

Plan de continuité d’activité

Loxam a déployé un plan de continuité d’activité (PCA) conforme à ses principes de santé et sécurité au travail certifiés ISO 45 001 et s’est appuyé sur le guide de préconisations de sécurité sanitaire en période d’épidémie de coronavirus Covid-19 de l’OPPBTP, pour décliner sa présence.

Tout d’abord, l’ensemble des agences peut qualifier les dossiers par téléphone ou mail, avec une présence du service LoxCall sept jours sur sept, 24h/24. Dans le contexte de pandémie, les clients sont ensuite orientés vers un dispositif de proximité : « Il s’agit d'agences capables de proposer la livraison sur chantier et/ou l'enlèvement de matériels en mode Drive dans chaque région. Cette organisation est en constante évolution, en fonction de l'activité des territoires », poursuit Olivier Grisez.

Sécurité et protection sanitaire

« Dès les premiers jours du confinement, notre agence a fait partie des agences ouvertes, explique Saïd Touloum, le directeur de l’agence Loxam de Trappes, dans les Yvelines. Cette mobilisation est passée par la mise en place de dispositions exceptionnelles de proximité avec une dotation d’EPI pour équiper les collaborateurs, l’application du PCA, le strict respect d’une zone de distance de sécurité de deux mètres entre les personnes, la restitution et le retrait des matériels par le client dans deux sas spécifiques ».

De plus, le maintien des opérations logistiques associe sécurité et protection sanitaire. En livraison, en effet, la récupération des machines suit le même protocole avec l’instauration d’une garde juridique par le client attestant – par photo– du confinement préalable sur 24 heures : « Dans les agences, les mécaniciens sont équipés de masques de protection, combinaisons jetables, lunettes de protection et de produits désinfectant pour décontaminer, par exemple, sièges ou manettes avant de passer à l’aire de lavage, précise le DG de Loxam. Mécanicien ou chauffeur, personne n’est en contact avec le client et un décompte minimal de 24 heures s’écoule avant tout contact sécurisé avec le matériel ».

La prochaine étape est déjà en cours de réflexion, celle « du retour progressif des interactions avec les clients dans les agences ».

Les informations au sujet de l’épidémie de Covid-19 évoluent rapidement. Ces propos ont été recueillis le 8 avril 2020.



  • Ajouter à mes favoris (espace e-prévention)
  • Imprimer
  • Grossir le corps de texte Diminuer le corps de texte
  • Partager

Téléchargez le magazine PréventionBTP

Magazine Prévention BTP - N 242- Juillet août 2020

Abonnez-vous à la newsletter !

Restez connecté à la prévention en vous inscrivant à notre newsletter et recevez tous les mois en exclusivité toute l'actualité de la prévention dans le BTP.