• Ajouter à mes favoris (espace e-prévention)
  • Imprimer
  • Grossir le corps de texte Diminuer le corps de texte
  • Partager

Irlande : hausse de 140 % des décès dans la construction

Mise à jour le 18/02/2020 15:25

Les accidents mortels ont plus que doublé entre 2018 et 2019. Principalement en raison des chutes de hauteur.

actu_europe

Le secteur de la construction affiche une hausse de 140 % des décès : douze décès en 2019, contre cinq en 2018, selon les chiffres publiés par la Health and Safety Authority (HSA, Autorité pour la santé et la sécurité) en janvier dernier. Les accidents mortels ont concerné majoritairement les entreprises de moins de dix employés et les travailleurs indépendants.

Principale cause : les chutes de hauteur. « Les chiffres montrent que le nombre de décès sur les chantiers de construction a atteint des niveaux jamais vus depuis leur dernier pic en 2015. Il s’agit d’une tendance inquiétante », a déclaré le Dr McGuinness, directrice de la HSA.

Les données provisoires diffusées en janvier montraient également que 940 incidents non mortels et événements dangereux ont été signalés à la HSA du secteur de la construction en 2019.

« Alors que le message semble avoir été transmis aux grandes entreprises de construction qui ont amélioré les normes en matière de sécurité des travailleurs, nous constatons que les indépendants et les petites entreprises de construction ne se rendent pas compte de leur devoir et de leur responsabilité envers le personnel et font des économies en matière de santé et de sécurité », déplore le Dr McGuinness.

Prédisant que les incidents et les décès continueront d’augmenter jusqu’à ce qu’il y ait un changement de mentalité, le Dr McGuinness estime que la plupart des décès sont évitables. « Généralement, les incidents se produisent lorsque des raccourcis de sécurité sont pris. Mais la mentalité de mettre la vie des gens en danger pour terminer un travail – ou économiser de l’argent – doit cesser. Des vies en dépendent. »

La HSA prévoit de cibler le travail en hauteur tout au long des campagnes de sécurité de la construction cette année, et s’engage également avec le secteur pour accroître les connaissances et l’application des outils d’évaluation des risques à utiliser sur tous les sites.

Les données annuelles ont également révélé que l’agriculture était toujours le secteur le plus dangereux, avec 18 décès en 2019, suivi par la construction et le transport et le stockage (six décès).



  • Ajouter à mes favoris (espace e-prévention)
  • Imprimer
  • Grossir le corps de texte Diminuer le corps de texte
  • Partager

Découvrez le magazine PréventionBTP

Magazine Prévention BTP

Abonnez-vous à la newsletter !

Restez connecté à la prévention en vous inscrivant à notre newsletter et recevez tous les mois en exclusivité toute l'actualité de la prévention dans le BTP.