• Ajouter à mes favoris (espace e-prévention)
  • Imprimer
  • Grossir le corps de texte Diminuer le corps de texte
  • Partager

Covid-19 : une solution pour faciliter le suivi de la désinfection des surfaces

Chloé Devis - Mise à jour le 11/06/2020 09:56

Et si l’outil numérique devenait un allié du respect des normes sanitaires en entreprise dans le cadre de la prévention du Covid-19 ? C’est le défi relevé par la start-up 360 SmartConnect. Elle a développé Safe&Clean, une solution pour le contrôle de la désinfection des locaux, matériels et véhicules de travail, au service des acteurs du BTP.

360 Safe&Clean

Portes, bureaux, sols mais aussi engins, outils et véhicules… toutes les surfaces de contact, dans les locaux et sur les chantiers, doivent être nettoyées au minimum une fois par jour. Mais comment les entreprises peuvent-elles vérifier que ces règles sanitaires sont bien appliquées ? La start-up 360 SmartConnect propose une solution digitale : 360 Safe&Clean : « N’importe quel objet a aujourd’hui des données associées sur Internet, explique Rolland Mellet, le dirigeant. Notre vocation est de faciliter l’accès à ces informations au plus grand nombre. »

Cette traçabilité universelle, la start-up l’a appliquée au secteur de la construction avec un dispositif permettant de « faire parler » aussi bien des matériaux et matériels, que des engins ou EPI. Il se compose de marqueurs intelligents dotés de la technologie QR Code ou NFC, et d’une plate-forme web centralisant les données. Celles-ci sont de trois ordres : d’une part, les informations pertinentes sur l’objet lui-même telles que la notice d’utilisation, le certificat éventuel…, d’autre part, un volet relatif à la gestion de son cycle de vie, et enfin, un carnet de notes à remplir par l’utilisateur. Autant de ressources dont l’intérêt peut être essentiel en prévention, par exemple en termes de suivi du contrôle de la réalisation d’audits sécurité. Elles sont accessibles à toute personne munie d’un téléphone.

Une traçabilité qui rassure salariés, clients et partenaires

Concrètement, les surfaces de contact sont préalablement équipées de marqueurs. La solution est paramétrée en fonction des fréquences de désinfection nécessaires de chacune. Aussitôt une surface traitée, la personne en charge de cette tâche peut signaler son changement de statut, de « à nettoyer » à « propre », au moyen de son téléphone posé sur le marqueur.

 

Avec 360 Safe&Clean, nous avons pu contrôler à distance le travail effectué par l’entreprise chargée de réaliser trois fois par jour le nettoyage des différentes zones.

Une fois que le délai de validité de la désinfection est écoulé, le statut change pour avertir de la nécessité d’un nouveau passage. Grâce à une signalétique spécifique, toute personne peut repérer les surfaces concernées et vérifier leur état en temps réel. « Cet outil a des vertus pédagogiques, car il facilite la responsabilisation des salariés auxquels sont déléguées des tâches de nettoyage. Il protège également l’employeur face à d’éventuels recours juridiques, grâce à la traçabilité des actions menées », précise Rolland Mellet. Le tout pour un coût d’environ 65 centimes par surface à traiter chaque mois.

Lancée début mai, la solution a d’ores et déjà été adoptée par plusieurs entreprises et industriels du secteur de la construction. De nouveaux développements sont à l’étude, notamment autour du port des masques.  

Magalie Favier_TP Spada

Le point de vue de l’utilisateur

Magalie Favier, cadre Prévention-Qualité-Environnement de TP Spada

« La solution a été déployée sur le chantier de la digue de Laubeuf à Cannes, dès le 4 mai. Le site comporte d’importantes installations de chantier, dont un réfectoire en extérieur mis en place spécifiquement pour respecter la distanciation en période de Covid-19. Avec 360 Safe&Clean, nous avons pu contrôler à distance le travail effectué par l’entreprise chargée de réaliser trois fois par jour le nettoyage des différentes zones. Mes remarques auprès de l’équipe de développement ont été prises en compte dès la fin de la première semaine d’utilisation. Il s’agissait notamment de pouvoir extraire un historique détaillé du suivi des marqueurs. Depuis, quand je passe sur les chantiers, je propose systématiquement l’utilisation de ce dispositif. Il rencontre un grand intérêt, car il formalise la conformité du nettoyage des sites, tout en étant très facile d’emploi et consultable à distance. Aujourd’hui, nous lui avons trouvé une nouvelle application : le suivi de la séquence de sensibilisation au Covid-19 animée au début de chaque journée par les chefs de chantier. »



  • Ajouter à mes favoris (espace e-prévention)
  • Imprimer
  • Grossir le corps de texte Diminuer le corps de texte
  • Partager

Téléchargez le magazine PréventionBTP

Magazine Prévention BTP - N 242- Juillet août 2020

Abonnez-vous à la newsletter !

Restez connecté à la prévention en vous inscrivant à notre newsletter et recevez tous les mois en exclusivité toute l'actualité de la prévention dans le BTP.