• Ajouter à mes favoris (espace e-prévention)
  • Imprimer
  • Grossir le corps de texte Diminuer le corps de texte
  • Partager

Travaux souterrains : une application qui compte pour la sécurité

Chloé Devis - Mise à jour le 06/02/2020 18:15

ELA Innovation, spécialiste des technologies longue portée, a mis au point Eloc Mobility 4.0, une solution de comptage et de localisation des opérateurs dans les tunnels en chantier. Son objectif : accroître la sécurité, notamment en fin de journée ou en cas d’évacuation.

Travaux souterrains

 

Identifier les opérateurs, véhicules et équipements dans les ouvrages souterrains : telle est la finalité de la technologie proposée par la société montpelliéraine ELA Innovation. Née en 2000, cette start-up a investi le secteur de la construction en 2007 avec la première version d’Eloc Mobility, un système d’identification longue portée et à longue durée de vie. « Basée sur la technologie RFID, cette solution a été déployée initialement à la demande d’un groupement Vinci-Eiffage sur une vingtaine de tunnels en cours de percement ou de rénovation, dans le cadre des extensions de lignes de métro en région parisienne », indique Pierre Bonzom, président-fondateur d’ELA. C’est à partir des enseignements de cette expérience de dix ans qu’a été mis au point le cahier des charges d’Eloc Mobility 4.0.

Cette nouvelle version ajoute au comptage des opérateurs dans un tronçon défini, la possibilité de les localiser afin d’améliorer l’efficacité des équipes d’intervention sécurité en cas de besoin. Elle comporte également une fonctionnalité de détection de la position des opérateurs, en mouvement ou à terre, ainsi qu’un système d’alerte bidirectionnel qui permet le cas échéant de décider d’une évacuation. « Ce système est utile pour connaître le nombre exact de personnes dans une zone déterminée, soit dans le cadre d’une évacuation, soit en fin de journée pour vérifier qu’il ne reste personne. C’est un bon moyen d’éviter les accidents susceptibles de survenir de nuit dans ce type d’environnement », estime Pierre Audrin, conseiller en prévention à l’agence Languedoc Roussillon de l’OPPBTP.

Une localisation des individus à dix mètres près

ELA Innovation s’est également attaché à faciliter l’installation du dispositif, qui peut être déployé rapidement par les équipes de chantier sans raccordement électrique ni de données. L’architecture matérielle du système repose sur des ancres, disposées tous les 25 à 50 mètres le long du tunnel en travaux et dûment référencées sur un plan, et des tags portés par les opérateurs, soit sur leurs casques, soit sous la forme d’un badge autour du cou ou dans la poche lors d’interventions plus ponctuelles. Via la connexion de cette infrastructure au réseau 4G, les informations convergent vers une application logicielle accessible et paramétrable depuis n’importe quel terminal fixe ou mobile. La position des opérateurs est ainsi détectable à 10 mètres près et remontée automatiquement. Ces derniers peuvent aussi bien recevoir que déclencher une alerte sonore et visuelle.

L’analyse par le système du comportement des opérateurs permet d’optimiser la consommation énergétique des tags et de prolonger la durée de vie des piles qui les équipent jusqu’à cinq ans. Sur les opérations impliquant plusieurs entreprises, chacune a la possibilité de suivre uniquement son personnel. « L’efficacité du dispositif repose cependant sur un strict contrôle d’accès et de sortie, donc sur un niveau d’organisation et de sécurité préalable important sur les chantiers concernés », estime Pierre Audrin. Commercialisée depuis un an, Eloc Mobility 4.0 a été mise en service dans le cadre de la rénovation de la ligne francilienne du RER C, qui a mobilisé cinq cents collaborateurs sur un tronçon de 8 km.

Le point de vue de l’utilisateur

« Nous avons été amenés à utiliser Eloc Mobility 1.0 pour répondre à deux problématiques sur le chantier de la ligne 14. La première concernait le contrôle d’accès au chantier des entreprises. Une fois ces dernières agréées, elles se sont vu attribuer des badges avec des droits distincts selon leur statut. L’accès aux bases vie de chacune est également réservé à leurs salariés respectifs. La seconde concernait les secours. Le dispositif devait permettre d’optimiser les opérations d’alerte et de secours en identifiant et localisant les personnes à secourir. C’est le cas avec Eloc Mobility, qui offre la possibilité de compter et identifier les opérateurs dans les tronçons souterrains, tout en se glissant dans une poche. La solution, qui a fait ses preuves lors d’exercices d’évacuation menés par les pompiers, sera reconduite sur le chantier de prolongation de la 14 au sud. »

Agnès Tiffoche, coordonnateur SPS PL14 Nord-Infra RATP

 



  • Ajouter à mes favoris (espace e-prévention)
  • Imprimer
  • Grossir le corps de texte Diminuer le corps de texte
  • Partager

Téléchargez le magazine PréventionBTP

Magazine Prévention BTP - N 240- Avril 2020

Abonnez-vous à la newsletter !

Restez connecté à la prévention en vous inscrivant à notre newsletter et recevez tous les mois en exclusivité toute l'actualité de la prévention dans le BTP.