• Ajouter à mes favoris (espace e-prévention)
  • Imprimer
  • Grossir le corps de texte Diminuer le corps de texte
  • Partager

Covid-19 : mise à jour des préconisations de sécurité sanitaire dans la construction au sujet des masques

- Mise à jour le 10/04/2020 18:30

L’OPPBTP met à jour son guide de préconisations de sécurité sanitaire en période d’épidémie de coronavirus Covid-19 afin de prendre en compte une information du gouvernement relative à un nouvel avis de l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) sur les conditions d’utilisation des masques alternatifs.

Peintre portant un masque

 

Le guide de préconisations de sécurité sanitaire pour la continuité des activités de la construction en période d’épidémie de coronavirus Covid-19 de l’OPPBTP a été modifié ce jour pour intégrer un nouvel avis de l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) du 8 avril 2020 sur l’usage des masques alternatifs en tissu et qui complète son avis du 24 mars.

L’ANSM indique que certains travaux réalisés dans le cadre d'une activité professionnelle interdisent le respect des gestes barrières (portage de charges ou autres opérations nécessitant la présence de plusieurs opérateurs à proximité immédiate). Dans ces cas, et après qu’une analyse du poste ait conclu sur ce fait, la préconisation d'utilisation de masques est la suivante :

  • Utilisation pour chacun des travailleurs d'un masque alternatif ayant un niveau de filtration de 90 à 95 % (exclusion des masques alternatifs avec une efficacité de filtration de 70 à 80 %). Si disponible, un masque FFP1 peut être également utilisé. 
  • En cas d'effort intense, envisager le changement du port du masque alternatif avant le terme des quatre heures d'utilisation, ou en cas d'inconfort lié au port. Dans ce dernier cas, il faut privilégier l'utilisation d'un masque FFP1, dont la portabilité fait l'objet de tests dans la norme.

Dans le cas d'un travail de plusieurs opérateurs dans un environnement confiné sans ventilation, le port du FFP1 devra être privilégié.

Version mise à jour du 10 avril 2020

Guide de préconisations de sécurité sanitaire pour la continuité des activités de construction

 

La boîte à outils Covid-19  a également été mise à jour.

Boîte à outils Covid-19

Deux catégories de masques en tissu

Pour mémoire, dans son avis du 24 mars, l’ANSM annonçait que deux catégories de masques en tissu avaient été créées, « dont la performance est mesurée sur la capacité de filtration pour des particules de 3 µm. Une première catégorie propose une efficacité de filtration de 90 à 95 % et la seconde de 70 à 80 %. L'utilisation de ces deux masques doit être faite en complément de l'application des gestes barrières et de distanciation sociale ».

Un plus large choix de masques pour le BTP

Rappelons que le guide de l’OPPBTP précise que le port d’un masque de protection respiratoire est obligatoire dans trois situations de travail :

  • travail à moins d’un mètre d’une autre personne ;
  • intervention chez une personne malade ;
  • intervention chez une personne à risque de santé.

Pour les situations de travail à moins d’un mètre et pour les interventions chez les personnes à risque de santé, les masques préconisés, précédemment de type chirurgical II-R ou de protection supérieure, sont donc dorénavant de type à usage non sanitaire de catégorie I (filtration supérieure ou égale à 90 %) « masques individuels à usage des professionnels en contact avec le public », selon la note DGS/DGE/DGT du 29 mars 2020, de type FFP1, de type chirurgical ou de protection supérieure.

En revanche, pour les interventions chez les personnes malades, des masques de type chirurgical II-R ou de protection supérieure restent obligatoires.

Dans le contexte de pénurie internationale de masques, cette annonce du gouvernement va permettre en particulier aux très nombreuses petites entreprises d’offrir des solutions de protection à leur personnel. Elles ne sont pas en effet en capacité d’acheter des masques à l’international mais peuvent solliciter les fabricants français autorisés par le gouvernement. On peut espérer néanmoins que les masques chirurgicaux et FFP2 seront très prochainement disponibles en grand nombre en France.

« Dans l’univers des chantiers, comme le souligne Mohamed Trabelsi, responsable du domaine EPI à l’OPPBTP, il est souhaitable néanmoins de privilégier les masques jetables à usage unique. Les masques alternatifs  de catégorie 1 sont bien sûr utilisables dans le cadre de travail à moins d’un mètre de deux compagnons. Toutefois, nous recommandons, quand ils sont disponibles, des masques chirurgicaux de type II qui offrent le niveau de protection maximale. L’attention des utilisateurs de masques alternatifs lavables est attirée sur la nécessité de se conformer strictement à la notice du fabricant sur les conditions de lavage de ce type de masque. »

L’OPPBTP salue les efforts de l’ensemble des acteurs publics et du BTP pour mettre à disposition de tous des solutions de protection de la santé.

Les conseillers de l’OPPBTP à votre écoute

Par ailleurs, tous les conseillers de l’OPPBTP restent mobilisés et sont joignables par mail ou par téléphone pour aider les entreprises à mettre en œuvre les préconisations du guide.
L’OPPBTP est présent également pour répondre à vos questions grâce au service PréventionBTP En Direct .

Vous pouvez entrer en contact avec un conseiller en prévention par chat, par téléphone ou par e-mail. Les conseillers de l’agence PréventionBTP En Direct sont disponibles du lundi au vendredi de 8 h à 18 h.

Nous mettrons à jour nos informations au regard de l’évolution de la situation, abonnez-vous pour recevoir nos Flashs Info .

 



  • Ajouter à mes favoris (espace e-prévention)
  • Imprimer
  • Grossir le corps de texte Diminuer le corps de texte
  • Partager

Téléchargez le magazine PréventionBTP

Magazine Prévention BTP - N 242- Juillet août 2020

Abonnez-vous à la newsletter !

Restez connecté à la prévention en vous inscrivant à notre newsletter et recevez tous les mois en exclusivité toute l'actualité de la prévention dans le BTP.