Le risque routier

Le risque routier

Chaque année, la route est à l’origine de plusieurs centaines d’accidents du travail graves ou mortels dans le BTP. Or ce risque reste sous-estimé par les entreprises du secteur, la conduite étant associée à une activité banale, ne relevant pas spécifiquement du cadre professionnel.

  • Supprimer de mes favoris
  • Imprimer
  • Grossir le corps de texte Diminuer le corps de texte
  • Partager

L'essentiel

Prévenir le risque routier

Le risque routier professionnel recouvre l’ensemble des risques liés aux déplacements véhiculés dans le cadre professionnel, à la fois dans leurs aspects organisationnels, techniques et humains. Dans le secteur du BTP, la route est la deuxième cause d’accidents graves et mortels après les chutes de hauteur, la première si l’on prend en compte également les trajets domicile-travail qui totalisent les trois quarts des accidents.

Les mesures à adopter

 

Bien utiliser un véhicule utilitaire léger

Les conducteurs de véhicules utilitaires légers sont les plus exposés au risque routier parmi tous les travailleurs amenés à utiliser un véhicule dans le cadre de leur activité professionnelle. Or, un VUL sur quatre est utilisé dans le secteur du BTP et le parc ne cesse de s’agrandir.

Les critères de choix et l’entretien

 

Sécuriser le véhicule lors du chargement et de l’arrimage

Utilisés quotidiennement pour transporter des matériels et des matériaux, les véhicules utilitaires légers (fourgons, fourgonnettes…) peuvent également servir de vestiaire, de bureau ou d’atelier. Leur aménagement avec une cloison de séparation et des points d’arrimage permet de prévenir toute projection du chargement vers les occupants en cas de choc frontal.

Les bonnes pratiques

Liens utiles

Retrouvez des informations complémentaire sur les sites de nos partenaires.

Abonnez-vous à la newsletter !

Restez connecté à la prévention en vous inscrivant à notre newsletter et recevez tous les mois en exclusivité toute l'actualité de la prévention dans le BTP.