Le travail de nuit

Travail de nuit

Le code du travail établit que tout travail ayant lieu entre 21h et 6h est considéré comme travail de nuit. Un salarié est travailleur de nuit dès lors qu’il a réalisé au moins trois heures de son activité dans cette tranche et ce, au moins deux fois par semaine. Ces définitions pouvant faire l’objet d’un caractérisation par une convention ou un accord collectif de travail étendu. Le travail de nuit est défini par la loi comme facteur de pénibilité. Il n’est pas, pour le BTP, la majorité des postes occupés mais cela ne veut pas dire qu’il est totalement absent.
Dossier en cours de mise à jour

  • Supprimer de mes favoris
  • Imprimer
  • Grossir le corps de texte Diminuer le corps de texte
  • Partager

En savoir plus

Consulter la fiche FAN Travail posté (fiche actualisée de nuisance) sur le site FORSAPRE

Consulter le dossier "Travail de nuit" sur le site de l'INRS

Consulter la fiche "Travail de nuit" sur le site du ministère du travail et retrouver des liens complémentaires (Anact, Cnam, Cisme, INRS...)


Liens utiles

Retrouvez des informations complémentaire sur les sites de nos partenaires.

Abonnez-vous à la newsletter !

Restez connecté à la prévention en vous inscrivant à notre newsletter et recevez tous les mois en exclusivité toute l'actualité de la prévention dans le BTP.