Le travail en équipes successives alternantes

Travail en équipes successives alternantes

La notion d’équipes successives et alternantes, définie par la loi comme facteur de pénibilité, est plus connu sous l’appellation de travail posté, comme par exemple les 3x8, 2x8, 2x12. Elle est incluse dans la catégorie des organisations temporelles atypiques et comprend souvent un poste en horaires de nuit. Pour le BTP, au regard de la directive européenne de 2003, peu d’activités sont concernées.
Dossier en cours de mise à jour

  • Supprimer de mes favoris
  • Imprimer
  • Grossir le corps de texte Diminuer le corps de texte
  • Partager

Actualité

Le facteur "travail en équipes successives alternantes" fait partie des facteurs de pénibilité pris en compte au titre des rythmes de travail. Il est entré en vigueur en 2015.

Consulter le dossier "pénibilité et conditions de travail"

Le travail en équipes successives alternantes correspond à ce que l’on appelle communément le travail posté, c’est-à-dire une organisation du travail en équipes dans laquelle les travailleurs occupent successivement les mêmes postes de travail, selon un rythme qui peut être rotatif, continu ou discontinu, et qui entraine pour les travailleurs la nécessité d’accomplir un travail à des heures différentes.
Pour entrer dans le dispositif de pénibilité, un travailleur doit avoir été affecté à de telles équipes incluant au moins une heure de travail au cours de la plage horaire comprise entre minuit et 5h, et ce a minima 50 fois dans l’année.
Le décret du 30 décembre 2015 a précisé que les nuits prises en compte dans le calcul du seuil lié aux équipes successives alternantes ne devaient pas être comptabilisées une seconde fois dans le calcul du seuil du travail de nuit.

A retenir
Le traitement par le Chef d’entreprise de l’exposition aux facteurs de pénibilité de ses salariés, doit être associé à la démarche de prévention menée par ailleurs. Comme pour les autres risques identifiés dans le DUER (Document unique d’évaluation des risques), c’est au sein du plan d’action conjoint, et sur cette base, que l’entreprise trouvera les moyens de prévention, collectifs ou individuels, permettant de réduire l’exposition des salariés.
En savoir plus sur l'évaluation des risques et le document unique

Liens utiles

Retrouvez des informations complémentaire sur les sites de nos partenaires.

Abonnez-vous à la newsletter !

Restez connecté à la prévention en vous inscrivant à notre newsletter et recevez tous les mois en exclusivité toute l'actualité de la prévention dans le BTP.