Les chutes de hauteur

Les chutes de hauteur

Les chutes de hauteur demeurent une des principales causes d’accidents graves et de décès dans le BTP. Les entreprises en subissent les conséquences psychologiques, judiciaires ou financières. Organisation, technique, matériel : des leviers existent pour réduire les risques.

 

Un site dédié à la prévention des chutes de hauteur : www.chutesdehauteur.com
Sur le site chutesdehauteur.com testez votre niveau de prévention sur les chutes de hauteur en moins de 10 minutes.
 Vous recevrez des résultats personnalisés et trouverez des documents à télécharger, 100% adaptés aux chutes de hauteur.
Le + : une recherche selon votre niveau d’expertise, du plus simple au plus technique.
Accéder au site www.chutesdehauteur.com

  • Supprimer de mes favoris
  • Imprimer
  • Grossir le corps de texte Diminuer le corps de texte
  • Partager

Les chutes de hauteur dans le BTP

 

Les chutes de hauteur : un risque majeur

La chute de hauteur se distingue de la chute de plain-pied par l’existence d’une dénivellation. Cette définition, large, désigne alors toutes les chutes effectuées par des personnes situées en élévation, telles que les chutes depuis une position élevée (toiture, pylône) ou depuis un équipement qui surélève légèrement la personne (marchepied).

A retenir 

Le travail à proximité d’une tranchée présente les mêmes risques de chute, tout comme les travaux à proximité de dénivellation (falaise, fouille, etc.).

Vous êtes canalisateur ? Retrouvez dans la rubrique "votre métier " des conseils pour travailler en hauteur en sécurité.

Les causes des chutes de hauteur

Une majeure partie des décès concerne des opérateurs intervenant sur des toitures et des terrasses suivi des chutes d’échelles mobiles, fixes, et d’escabeaux.

La base de données Epicéa de l’INRS fait ressortir le fait que les chutes de hauteur sont dues majoritairement à l’absence de protection, à un dysfonctionnement du matériel (coffrage, blindage, éléments de charpente ou de couverture, engins de levage, etc.), à la perte d’équilibre du salarié ou à la rupture du support sur lequel il se trouve (échelles, toitures en matériaux fragiles et échafaudages sont les plus courants). Ces accidents peuvent être également dus à une routine ou à une utilisation incorrecte du matériel.

Pour limiter les risques de chutes de hauteur, la profession se mobilise depuis plusieurs années. L’OPPBTP propose aux entreprises du BTP une aide pour la recherche de solutions techniques et organisationnelles, des formations et une documentation. Il contribue également à l’ élaboration de textes et de normes .


Liens utiles

Retrouvez des informations complémentaire sur les sites de nos partenaires.

Abonnez-vous à la newsletter !

Restez connecté à la prévention en vous inscrivant à notre newsletter et recevez tous les mois en exclusivité toute l'actualité de la prévention dans le BTP.