Sécurité et santé des travailleurs intérimaires du BTP

Sécurité et santé des travailleurs intérimaires du BTP

En tant qu'entreprise du BTP, vous avez l’habitude de recourir à l’emploi d’intérimaires. Leurs conditions de travail et leur sécurité dépendent de vous même s'ils restent salariés de l'agence d'intérim. Pour améliorer la sécurité de ces travailleurs, misez particulièrement sur le dialogue avec l’agence d’intérim ainsi que sur la qualité de l’accueil.

  • Ajouter à mes favoris (espace e-prévention)
  • Imprimer
  • Grossir le corps de texte Diminuer le corps de texte
  • Partager

Préparer l'arrivée d'un salarié en intérim

L’étape de préparation de l’arrivée d’un salarié intérimaire est une phase primordiale. En tant qu’entreprise utilisatrice, c’est-à-dire faisant appel à du personnel intérimaire, prenez le temps d’effectuer ces démarches préparatoires car elles sont le gage de plus d’efficacité et de sécurité.

Organiser la mission

Pour préparer l’arrivée d’un salarié intérimaire, la première étape est celle de la définition des tâches que vous allez lui confier. Prenez ensuite contact avec une agence d’intérim. Lors des échanges avec cette dernière, vous pourrez préciser davantage votre demande mais aussi vérifier les qualifications requises (formations, certificats, habilitations) pour le poste.

Faites également le point sur les risques qui sont liés au poste. Prenez plus particulièrement en compte ceux qui touchent les intérimaires dans votre entreprise en vous basant sur votre expérience et vos constats. Identifiez les risques particuliers et les EPI spécifiques qui y sont liés. Transmettez ces informations à l’agence d’intérim. 

Les intérimaires, des salariés plus vulnérables

Les salariés intérimaires présentent une vulnérabilité particulière face aux risques professionnels. Ils nécessitent donc des efforts de prévention ciblés, d’autant plus qu’ils reçoivent des consignes venant de deux sources : l’agence d’intérim et l’entreprise utilisatrice.

Les documents utiles

Signature d'un accord dans le BTP

Pour que l’agence mette à votre disposition le personnel qui correspond le mieux à vos besoins, utilisez une fiche de liaison (ou fiche de demande de travailleur intérimaire). Ce document vous aide à transmettre à l’agence d’intérim les informations essentielles sur la mission : coordonnées (lieu, accès, contact), tâches, risques encourus, compétences ou habilitations requises, équipements nécessaires, accueil et formation prévus, etc.

Téléchargez une fiche de liaison-demande de travailleur intérimaire

Une fois que la mission est définie et l’intérimaire informé, établissez le contrat de mise à disposition. Ce document formalise la mission de travail entre l’intérimaire, l’entreprise utilisatrice et l’agence d’intérim. Il doit informer le salarié si celui-ci est affecté à un risque particulier et préciser les EPI spécifiques à ce risque : un harnais pour le risque de chute de hauteur par exemple. Pour rappel, les EPI tels que le casque et les chaussures de sécurité sont fournis par l’agence intérim.

Durant la mission, veillez à ne pas confier au travailleur intérimaire des tâches différentes de celles prévues dans son contrat. Si vous avez une nouveau besoin, informez-en l’agence d’intérim qui établira un avenant ou un nouveau contrat.

Les dispositions légales

Veillez à la législation en matière de travaux dangereux. Les salariés en CDD et les intérimaires n’ont pas le droit d’exécuter certains travaux les exposant à des agents chimiques dangereux ou aux rayonnements ionisants, comme le prévoit le  Code du travail .

La loi prévoit que les salariés titulaires d'un CDD, les salariés temporaires et les stagiaires en entreprise affectés à des postes de travail présentant des risques particuliers pour leur santé ou leur sécurité doivent bénéficier d'une formation à la sécurité renforcée ainsi que d'un accueil et d'une information adaptés dans l'entreprise dans laquelle ils sont employés.

Les autorisations et habilitations

Si le poste requiert des autorisations (de conduite, permis de feu, etc.) et des habilitations (électriques ou autres), leur délivrance est à votre charge, après formation et validation des acquis.

Questions fréquentes

Qui doit fournir les EPI au personnel intérimaire ?

Qui délivre l'AIPR aux travailleurs intérimaires ?

Qui délivre les autorisations de conduite aux collaborateurs ? aux intérimaires ?

Collaborer avec l’agence d’intérim

Les échanges que vous entretenez avec l’agence et le travail en amont effectué par cette dernière contribuent tout autant à la réussite de la mission.

Collaboration

L’agence effectue plusieurs démarches de son côté avant le début de la mission :

  • donner des informations précises au travailleur temporaire : caractéristiques de l’entreprise utilisatrice, détail de la mission ;
  • préparer son arrivée (adresse du chantier, avec plan d’accès, nom de la personne à contacter, horaires…) ;
  • tenir à jour et transmettre à l’entreprise utilisatrice l’avis d’aptitude au travail, l’attestation de formation à la conduite en sécurité obtenu(s) par l’intérimaire, les formations suivies, les attestations de compétence (exemple : sauveteur-secouriste du travail, équipier de première intervention incendie…).

Pour rappel, l’agence d’intérim, au même titre que l’entreprise utilisatrice, est soumise à l’obligation de prévention des risques professionnels.

Renforcer les échanges avec l’agence d’intérim

Au-delà de la phase d’embauche, vous gagnerez à approfondir les liens avec votre agence. À la fin de la mission, pensez à effectuer un bilan qui lui permettra d’enrichir ses connaissances dans la perspective des prochaines embauches que vous pourriez lui confier.


Liens utiles

Retrouvez des informations complémentaire sur les sites de nos partenaires.

Abonnez-vous à la newsletter !

Restez connecté à la prévention en vous inscrivant à notre newsletter et recevez tous les mois en exclusivité toute l'actualité de la prévention dans le BTP.