• Ajouter à mes favoris (espace e-prévention)
  • Imprimer
  • Grossir le corps de texte Diminuer le corps de texte
  • Partager
picto_tech

Conduite de grue « araignée »

Questions/Réponses

Mise à jour le 25/02/2020

La question posée

Dans le cadre d'un de nos chantiers nécessitant d'effectuer des manutentions dans un espace restreint nous utilisons cet engin Avant utilisation, nous avons souhaité nous renseigner sur la réglementation en vigueur pour les habilitations et/ou formations obligatoires nécessaires à son utilisation

Il s’agit d’une grue à flèche télescopique, automotrice, à déplacement sur chenilles (en position de repli), avec des stabilisateurs spéciaux en forme de patte d’araignée.

Son examen d'adéquation permettra de juger de la pertinence de son emploi sur un chantier exiguë , ou en pente ,là ou des grues mobiles traditionnelles ne peuvent se rendre ou ne peuvent se déployer sans problème . 

 Pour ce type d’engin, c’est bien le CACES R483-2B qui est requis, l’évaluation est faite avec une grue télescopique sur chenilles « classique » mais nous conseillons, et cela permet de répondre pleinement à l’exigence du code du travail, de le compléter par une évaluation sur la machine réellement utilisée .

C'est la validation de l’aptitude à la conduite de cet engin précisément, lors de la formation et conduite avec la radiocommande (si la grue araignée n’est équipée que d’une radiocommande (absence d’un pupitre de commande fixe) qui sera important. L'autorisation de conduite ne comportera que la mention de ce mode de conduite exclusif si la pratique du levage depuis la cabine d'une grue mobile de taille plus importante n'a pu être observée .

 

Chargement en cours

Liens utiles

Retrouvez des informations complémentaire sur les sites de nos partenaires.

Abonnez-vous à la newsletter !

Restez connecté à la prévention en vous inscrivant à notre newsletter et recevez tous les mois en exclusivité toute l'actualité de la prévention dans le BTP.