• Ajouter à mes favoris (espace e-prévention)
  • Imprimer
  • Grossir le corps de texte Diminuer le corps de texte
  • Partager
Fiche Accident

Débutiminant bio pour les outils.

Mise à jour le 5/10/2016

Débutiminant bio pour les outils.

L'action de prévention

Mise en place d'une nouvelle méthode de nettoyage des outils recouverts de bitume. Ces derniers sont trempés dans un  produit d'origine végétale qui,  combiné à un bain à ultrasons, retire tout résidu bitumineux de manière écologique.


Type d'action : Substitution de matériaux ou de produits

Les points-clés du cas

L'entreprise

Métier principal : Constructeur de routes
Effectif concerné : 2 personnes

Cette entreprise d'exploitation de Travaux et d’Enrobage est implantée dans plusieurs départements du centre de la France.
Cette Société a intégré un groupe plus important en 2000.
Disposant d’une poste d’enrobage en propre, ainsi que d’une usine de liants, de centrales à béton et de carrières de calcaire, cette entreprise est avant tout spécialisée dans la construction routière (terrassement, couches de chaussées, revêtements bitumineux de toute nature). Mais ses compétences incluent également les travaux de VRD et d’assainissement.
 

La situation

Risques adressés : Risque chimique (Acides, solvants, diluants, décapants, peintures, vernis, colles, résines, ciments, produits phytosanitaires, autres produits ét... • Risque d'asphyxie ou d'intoxication (manque d'oxygène, monoxyde de carbone, gaz d'échappement ou de décomposition, vapeurs de solvants, fumées...) • Risque d'incendie et/ou d'explosion

Avant

  • Les outils étaient trempés dans un récipent contenant du toluéne, produit CMR, qui dissolvait le bitume. Il fallait que l'opérateur porte un masque respiratoire et des gants spécifiques pour réaliser la tâche.

Après

  • La méthode consiste à placer les outils souillés par le bitume dans le panier d'un bain à ultrasons afin de les tremper par la suite dans un fluide de nettoyage, le Bio 3010 de Végétal-Biotec. La tâche est désormais sans danger pour l'opérateur et respectueuse de l'environnement.

Les résultats

RENDEMENT = Gains / Coûts 6,36
Temps de retour sur investissement 0
Bilan par salarié et par an 613 €

L'entreprise décide de changer de produits nettoyant pour améliorer les conditions de travail de l'opérateur exposé au toluène qui est un produit CMR.
L'investissement initial est constitué de l'achat d'un nettoyeur ultrasons de 1785 euros.
Les 2 salariés réalisant cette tâche utilisent désormais une huile végétale en substitution du toluène.
Durée analysée : nous avons retenu une durée de 10 ans car on estime que le nettoyeur à ultrasons a une durée de vie de 10 ans.
Phase d'exploitation : la société gagne 1/4 d'heure 175 fois /an pour cette opération réalisée par un salarié. 2 personnes sont succeptibles de réaliser cette opération.

Impact prévention : L'exposition au toluène est évitée.                                                  EBR

Liens utiles

Retrouvez des informations complémentaire sur les sites de nos partenaires.

Abonnez-vous à la newsletter !

Restez connecté à la prévention en vous inscrivant à notre newsletter et recevez tous les mois en exclusivité toute l'actualité de la prévention dans le BTP.