• Ajouter à mes favoris (espace e-prévention)
  • Imprimer
  • Grossir le corps de texte Diminuer le corps de texte
  • Partager
Fiche Accident

Gravillon autocompactant

Mise à jour le 27/06/2019

Gravillon autocompactant

L'action de prévention

L'entreprise a remblayé des tuyaux de gaz de diamètre 60 à 1 200 cm dans une interconnexion d'un poste GRTgaz à l'aide de gravillon autocompactant. Les tuyaux sont posés sur des supports en béton à environ 60 cm du sol et doivent être enrobés de gravillon sur 40 cm d'épaisseur minimum. Le gravillon autocompactant vient juste remplacer le sable autour des tuyaux.


Type d'action : Substitution de matériaux ou de produits

Les points-clés du cas

L'entreprise

Métier principal : Terrassier
Effectif concerné : 13 personnes

Les domaines d’activité de l’entreprise sont la réalisation de travaux publics et particuliers, comportant tous des travaux de maçonnerie, de VRD ainsi que de terrassement, notamment des plateformes logistiques ou de méthanisation. Depuis quelques années, la société a conquis un nouveau marché : la réalisation de station de gaz, devenue une activité essentielle à son développement. L'entreprise propose à ce jour un service de qualité et respectueux de l'environnement, confirmé par les certifications ISO 9001 et 14001.

La situation

Risques adressés : Vibrations mécaniques • Risques psycho-sociaux (stress, contraintes psychologiques et mentales…) • Risque chimique (poussières et fibres) • Risque d'atteinte musculaire et articulaire (lombalgie, TMS…) • Heurt • Collision entre véhicules ou entre véhicule et obstacle fixe, mobile

Avant

  • Le matériau utilisé pour le remblaiement des tuyaux était du sable 0/4 mis en place à l'aide d'une pelle de 20 tonnes et d'une minipelle de 5 tonnes, puis mis à niveau manuellement par les compagnons à l'aide d'une pelle et d'un rateau.
  • Avant la mise en œuvre du sable, un remblai classique compacté par couches était réalisé entre les tuyaux, ou entre les tuyaux et le bord de fouille. Ce remblai limitait la quantité de sable utilisé et servait de forme pour bloquer le sable.
  • Le compactage était réalisé à l’aide d’un compacteur pied de mouton radiocommandé ou à la pilonneuse, par couches de 20 à 30 cm. Les travaux étaient effectués par deux équipes représentant treize salariés au total (un compacteur et une pilonneuse par équipe).
  • Les contraintes physiques liées aux travaux manuels et au compactage à la pilonneuse étaient importantes et nécessitaient d’intervenir dans des endroits exigus et à proximité des tuyaux (risque d'endommagement).

Après

  • Le matériau utilisé pour le remblaiement est un gravillon 2/4 autocompactant mis à place à l’aide d’une pelleteuse équipée d’un balancier de 9 m et d’une benne preneuse rotative.
  • Le matériau se met en place plus facilement et ne nécessite plus de compactage.
  • L'enrobage autour des tuyaux avec ce matériau est de 40 cm minimum.
  • Avant la mise en œuvre du gravillon, un remblai classique compacté par couches de 35 à 50 cm d'épaisseur est réalisé entre les tuyaux ou entre les tuyaux et le bord de fouille. Ce remblai limite la quantité de gravillon utilisé et sert de forme pour bloquer le gravillon.
  • Le sable est toujours utilisé pour stabilser certains niveaux du remblai.
  • Un compacteur pied de mouton et une pilonneuse sont donc toujours nécessaires pour compacter le remblai et le sable. Les travaux sont effectués par une équipe de neuf salariés.

Les résultats

RENDEMENT = Gains / Coûts 1,00
Temps de retour sur investissement N/A
Bilan par salarié et par an -122 €

Amélioration des conditions de travail

• Diminution des tâches manuelles.

• Réduction du risque lié aux vibrations lors de l'enrobage des tuyaux.

• Diminution du risque de heurt et de collision.

• Moindre production de poussière.

• Moins de stress par peur d'endommager les tuyaux.

Liens utiles

Retrouvez des informations complémentaire sur les sites de nos partenaires.

Abonnez-vous à la newsletter !

Restez connecté à la prévention en vous inscrivant à notre newsletter et recevez tous les mois en exclusivité toute l'actualité de la prévention dans le BTP.